Catégories
Interview Livres Podcast Trouver Sa Voie

Oser S’Accomplir – Entretien avec Marie-Pierre Dillenseger

Marie-Pierre Dillenseger est praticienne des arts chinois. Elle a développé une approche fondée sur l’économie des énergies individuelles et le renforcement de la vitalité des personnes, des projets, et des entreprises qu’elle accompagne. 

Elle est écrivaine et conférencière. Marie-Pierre est connue pour son travail autour du Feng Shui. La voie du Feng Shui, écrit en 2016 est devenu l’un des livres de référence sur cet art chinois.

Son dernier livre, Oser s’accomplir, 12 clés pour être soi, vient d’être publié par Mama Éditions.

Dans ce nouveau livre, elle note que c’est important d’avoir le bon timing, et d’être dans un environnement porteur, pour réussir ses projets, mais elle ajoute que tout aussi important sinon plus, c’est de savoir ce qui est important pour soi, ce que l’on souhaite vraiment. 

Avant de savoir comment modeler son environnement, il est essentiel d’être cohérent avec nos valeurs profondes, avec ce qu’on souhaite exprimer et partager. Dans le livre Oser s’accomplir, Marie-Pierre propose 12 clés pour aller à la rencontre de soi-même, pour « osez s’incarner ».

Regarder Oser S’Accomplir – Entretien avec Marie-Pierre Dillenseger

Oser S’Accomplir – Entretien avec Marie-Pierre Dillenseger Podcast

Catégories
Interview Livres Podcast Trouver Sa Voie

Je Change de Vie – Entretien avec Mathieu Vénisse

Mathieu Vénisse est le créateur du très populaire site Penser et Agir où il est question de développement personnel par l’action. Mathieu vient de publier, C’est décidé, je change de vie (éd. Interéditions) qui est présenté comme un itinéraire vers la Liberté, depuis la Zone du Doute jusqu’à la Zone de l’Alignement.

Durant cet entretien, vous allez découvrir :

  • Ce qu’est la zone d’alignement et les différentes étapes pour y parvenir.
  • Pourquoi le changement est parfois si difficile.
  • Le parcours de Mathieu qui est passé d’ingénieur à fondateur de l’un des sites les plus visités sur le développement personnel.

Avec Mathieu, on discute également de :

  • La résistance que peuvent présenter nos proches lorsque l’on souhaite changer notre vie personnelle ou professionnelle, et comment la gérer.
  • Comment prendre une décision.
  • La nécessité de trouver un mentor ou un exemple de réussite pour nous inspirer et nous guider.

Je demande également à Mathieu si c’est important de transformer sa vie alors que la joie peut se trouver dans le moment présent. Et à un moment, on a un petit désaccord sur l’importance ou pas, d’aller au contact des autres, dans notre démarche de développement personnel.

Tout au long de la discussion, Mathieu offre des outils concrets que vous pourrez immédiatement tester. J’ai pris du plaisir à m’entretenir avec lui, et j’espère que vous apprécierez également notre discussion.

Regarder Je Change de Vie – Entretien avec Mathieu Vénisse

Je Change de Vie – Entretien avec Mathieu Vénisse podcast

Catégories
Méditation Introspective Podcast Trouver Sa Voie

Pourquoi Ça Bloque Dans Ma Vie ?

Découvrez dans cet épisode, pourquoi parfois ça semble bloquer dans nos envies ou nos projets de vie : avoir une relation amoureuse, l’aboutissement d’un projet pro, la résolution d’un conflit, l’obtention d’un travail, etc.

Je vous propose durant cette exercice guidée de réfléchir à ces éléments :

  • Qu’est ce que vous souhaitez aujourd’hui?
  • Pourquoi est-ce pour vous important ?
  • Quelles sont les étapes pour y parvenir ?
  • Quelle est l’action prioritaire à mettre en place ?
  • Où ça risque de bloquer et pourquoi ?

On va réfléchir à ces questions en les alternant avec de courtes séances de méditation.

Cet exercice guidée vous aidera à mettre en lumière pourquoi ça « bloque » dans un ou plusieurs domaines de votre vie.

Regarder Pourquoi Ça Bloque Dans Ma Vie?

Pourquoi Ça Bloque Dans Ma Vie? 

Catégories
Interview Podcast Trouver Sa Voie

Être Libre – Claire Escala

« Être libre c’est pouvoir se focaliser sur les parties de notre vie qui apportent du bien-être. »  – Claire Escala

Claire Escala, titulaire d’un doctorat en recherche biologique, a travaillé 15 ans dans la recherche médicamenteuse. Malgré une carrière toute tracée, elle a ressenti le besoin de réévaluer la direction qu’elle souhaitait donner à sa vie.

Après plusieurs stages en développement personnel, Claire éclaircit ce qui est vraiment important pour elle: se faire du bien naturellement et aider les autres à en faire de même. Elle met alors son activité dans le monde du médicament en arrêt pour pouvoir se consacrer à sa vraie passion: trouver la liberté de suivre une voie qui permet de s’épanouir et partager son parcours avec les autres.

Elle crée un blog où elle partage ses découvertes. Dans cet entretien, on parle avec Claire de sa transition professionnelle, des doutes qu’elle a ressentis, et de comment elle a fait pour les dépasser.

Regarder Être Libre – Claire Escala

Podcast Être Libre – Claire Escala

Catégories
Podcast Trouver Sa Voie

Comment Vivre Sa Passion Peut Changer le Cours d’une Vie

Découvrez l’histoire de Gillian, petite fille de 8 ans au futur incertain

Dans la série Comment Reprendre Confiance En Soi, j’aimerais dans cet article aborder le thème de ‘trouver sa passion’. En effet, le manque de confiance en soi résulte souvent d’un cadre de vie où l’on n’exprime pas sa passion et son talent. On favorise la sécurité et les habitudes plutôt que d’explorer ce que l’on aimerait vraiment faire.

Identifier ce que l’on aime et ce pourquoi on a du talent est essentiel pour avoir une vie épanouie. Cependant beaucoup de personnes notent ne pas connaître leur passion. C’est là que méditer peut offrir une aide précieuse. En ramenant l’attention sur soi on peut (re)découvrir ce qui nous anime vraiment.

Vivre selon son talent et sa passion a le pouvoir de transformer la vie d’une personne. L’histoire de Gillian est un bel exemple de l’importance de suivre sa passion.

Une enfant à problème

Gillian a seulement 8 ans, mais son futur semble déjà s’assombrir. Son travail à l’école se passe très mal, du moins selon ses instituteurs. Ses devoirs sont toujours rendus avec du retard, son écriture est illisible, et elle a de mauvaises notes à la plupart de ses contrôles. De plus, elle perturbe régulièrement la classe. Elle ne tient pas en place, regarde souvent par la fenêtre, et parle aux autres élèves forçant régulièrement son instituteur à interrompre la classe pour la recadrer.

Gillian quant à elle n’est pas vraiment inquiétée par tout ça. Elle a pris l’habitude d’être réprimandé par des figures autoritaires, et elle ne pense pas être une enfant à problème. Mais ce n’était pas l’avis de son école qui finalement décida d’écrire à ses parents pour proposer une solution au problème de Gillian.

Il est temps pour une école spécialisée

L’école conclut que Gillian avait un problème d’apprentissage sévère qui nécessitait de la mettre dans une école spécialisée. Tout ceci se passe dans les années 30. Aujourd’hui on aurait certainement mis l’étiquette de Attention deficit and hypercativity disorder (ADHD) à la petite Gillian.

Les parents de Gillian reçurent la lettre avec beaucoup d’inquiétude et décidèrent d’agir immédiatement. La mère de Gillian l’habilla de sa plus belle robe et de soulier neufs pour l’amener faire une évaluation chez un psychologue, en craignant le pire.

La visite chez le psychologue à la veste en tweed

Le sol entièrement recouvert de parquet en chêne et les grandes étagères remplies de livres rendaient l’endroit impressionnant surtout pour une petite fille de 8 ans. Derrière son bureau un imposant homme habillé d’une veste en tweed accueilli Gillian et sa mère. Il accompagna ensuite la petite fille jusqu’à un grand divan en cuire sur lequel il l’installa. Les pieds de Gillian ne touchaient pas le sol, et ce cadre inhabituel la mis sur ses gardes. Inquiète de l’impression qu’elle allait donner, elle s’assit sur ses mains pour éviter de trop gigoter.

Le psychologue revint à son bureau, et parla avec la mère de Gillian pendant une vingtaine de minutes. Il lui demanda à propos des problèmes qu’avait sa fille à l’école.  Il ne s’adressa pas à Gillian mais il l’observa attentivement pendant tout ce temps. Cela rendu la petite fille mal à l’aise et confuse. Même à ce tendre âge, elle ressentait que cet homme allait jouer un rôle important dans sa vie. Elle savait également ce que voulait dire aller à ‘une école spéciale’ et elle ne voulait certainement pas de ça. Elle pensait sincèrement ne pas être une enfant à problème, alors que tout le monde semblait penser l’opposé. Vu comment sa mère répondait aux questions, il  lui semblait maintenant que même sa maman éprouvait se sentiment envers sa fille. Peut être, pensait Gillian, qu’après tout ils avaient raison.

Finalement, sa mère et le psychologue s’arrêtèrent de parler. L’homme quitta son bureau pour se diriger auprès de Gillian et il s’assit auprès d’elle.

« Gillian, tu as été très patiente, et je te remercie pour cela » lui dit-il. « Il va falloir que tu patiente un peu plus encore. Je dois parler à ta mère en privé maintenant. On va sortir de la pièce pendant quelques minutes. Ne t’inquiètes pas, cela ne prendra pas trop longtemps. »

Gillian hocha la tête avec appréhension, et les deux adultes la laissèrent assise toute seule sur le divan. Mais en quittant la pièce, le psychologue se pencha au dessus de son bureau pour allumer la radio.

Une grâce naturelle qu’on ne pouvait pas rater

Dès qu’ils se retrouvèrent dehors, le médecin dit à la mère de Gillian, « Restons ici un instant, et regardons ce qu’elle fait. » Il y avait une vitre qui donnait sur la pièce et ils se positionnèrent de sorte à ce que la petite fille ne puisse pas les voir.

Presqu’immédiatement, Gillian était debout sur ses pieds se déplaçant dans la pièce au rythme de la musique. Les deux adultes regardèrent silencieusement pendant quelques minutes, fascinés par la grâce de la petite fille. Ses mouvements manifestaient un tel naturel qu’il était difficile de ne pas remarquer qu’elle avait quelque chose de spéciale. Ils notèrent également l’expression spontanée de joie sur son petit visage.

Enfin, le psychologue se retourna vers la mère de Gillian et lui dit, « vous savez Madame Lynne, Gillian n’a pas de problème. C’est une danseuse. Amener la à une école de danse. » Sa mère suivit les conseils du médecin, et inscrivit Gillian à une école de danse. La petite fille fut aux anges de découvrir un endroit où les autres enfants étaient comme elle, des enfants qui avaient besoin de bouger pour pouvoir s’exprimer.

Lorsque le talent peut s’exprimer

Gillian, ballerine (photo de gillianlynne.com)

Gillian commença par un cours par semaine et pratiqua tous les jours à la maison. Plus tard, elle auditionna pour le Royal Ballet School à Londres, et elle fût acceptée. Elle rejoignait ensuite la prestigieuse Royal Ballet Company avec laquelle elle donna en tant que danseuse étoile des spectacles à travers le monde. Lorsque cette partie de sa carrière arriva à terme, Gillian créa son propre théâtre musical et produisit une série de spectacles à succès à Londres et à New-York. Elle finit par rencontrer Andrew Lloyd Webber et créa avec lui parmi les plus célèbres show musicaux de l’histoire tels que Cats et The Phantom of the Opera.

La petite Gillian, qui inquiéta tant son école et ses parents, devint Gillian Lynne, l’une des plus célèbre et talentueuse chorégraphe de son temps. Elle a amené du plaisir à des millions de personnes et elle a gagné des millions de dollars. Cela est arrivé car une personne a su voir en elle son talent et son amour de la danse. D’autres enfants auraient étés mis sous médicaments pour les calmer. Gillian n’était pas une enfant à problème, elle avait juste besoin d’exprimer qui elle était vraiment.

Gillian Lynne – Ballerine et Chorégraphe à Succès

Trouver soi même sa passion

L’histoire de Gillian est une belle source d’inspiration. Mais la plupart d’entre nous n’avons pas eu la chance d’avoir rencontrer une personne qui nous a poussé à exprimer notre talent et notre passion. C’est donc à nous de découvrir ce qui nous aimons vraiment. Cela n’est possible qu’en tournant l’attention vers soi. Au delà des peurs, des jugements, des habitudes, on pourra alors découvrir ce qui nous passionne.

Ce que j’aime faire après une séance de méditation, lorsque je suis enveloppé par un agréable sentiment de calme, c’est de demander silencieusement: « qu’est ce qui important pour moi aujourd’hui ? Qu’est ce qui va m’ouvrir le cœur aux autres ? »

Si il n’y a pas toujours de réponse claire, je remarque cependant qu’à travers cette pratique je me rapproche de plus en plus d’une vie où je fais réellement ce que j’aime. Essayez à votre tour de vous posez ces questions :

–       Qu’est ce que j’aime faire ?

–       Quelle est l’activité où je prends du plaisir ?

–       Qu’est ce que j’aimerais partager avec les gens que j’aime ?

Ce n’est pas un exercice de réflexion où il s’agirait de rechercher les réponses. Il suffit juste de méditer – de calmer le mental et faire le silence en soi – puis de poser intérieurement ces questions, et ensuite de juste observer ce qui se passe en vous. Faites le suffisamment de fois (pendant plusieurs semaines) et les réponses à vos questions finiront par apparaître de plus en plus clairement.

Références: Merci à Ken Robinson (auteur de The Element) qui a rencontré Gillian Lynne pour son livre sur l’importance de trouver notre passion. Photo petite fille à la vitre de Lane Erickson.

Note: version texte de l’article initialement publiée en octobre 2012.

Catégories
Podcast Psychologie Trouver Sa Voie

La Psychologie Positive

À ses débuts, la psychologie s’est surtout concentrée sur le traitement des troubles mentaux. Les thérapeutes avaient pour objectif d’aider les personnes à moins subir leurs souffrances mentales. Puis dans les années 60, Abraham Maslow, chercheur et psychologue, suggère d’étudier aussi les facteurs qui améliorent l’expérience d’un homme ou d’une femme. Il considère que la qualité de la vie ne dépend pas uniquement de l’absence de maladies mentales et qu’il est important d’aider l’individu à s’épanouir pleinement. Ses théories n’ont pas reçu à l’époque, l’aval de la profession.

Écouter la Psychologie Positive

Croissance de la psychologie positive

Ce n’est qu’à partir de la fin des années 90 que le concept de psychologie positive gagne de la traction. Martin Seligman, qui en 1998 fut élu président de l’Association Américaine de Psychologie, décide alors de se consacrer à la promotion et au développement de ce nouvel aspect de la psychologie.

Définition de la psychologie positive

La psychologie positive est l’étude scientifique des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien-être.  Ce champ de la psychologie vise à mieux cerner ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. (Wikipedia)

Depuis cela, des dizaines d’études scientifiques ont été conduites sur l’amélioration de la qualité de vie. Elles ont révélé que le bien-être ne se limitait pas à l’absence de maladie, de dépression ou d’anxiété. L’être humain, lorsque son besoin de sécurité est assuré, aspire à plus. Il recherche alors à répondre à ses questions:

  • Ai-je quelque chose de particulier à contribuer au monde?
  • Quels sont mes talents?
  • Qu’est-ce qui me passionne? Qu’est ce que j’aime réellement?

Cette aspiration à vivre pleinement et à donner du sens à sa vie a depuis longtemps, bien avant l’avènement de la psychologie positive, fait réfléchir les hommes.

William James, philosophe américain, écrivait au XIXe siècle:

La plupart  des gens vivent, que ce soit physiquement, intellectuellement ou moralement, très en dessous de leurs capacités. Nous avons tous des réserves, dont nous ne soupçonnons pas l’existence.

La vie ne se limite pas à la recherche de confort ou de sécurité. Cela serait bien triste, et le monde n’évoluerait pas. Chaque personne porte en elle de grandes capacités qui ne cherchent qu’à s’exprimer.

La psychologie moderne, mais aussi les méthodes de retour vers soi telles que la méditation, nous aident désormais à mieux nous comprendre et à aller plus loin dans la recherche de sens. Êtes-vous prêts à explorer quelle est votre raison d’être?

Pas le bon moment

Certaines personnes ne se sentent pas suffisamment « stables ». Elles attendent d’êtres plus riches, ou du moins d’êtres moins pauvres, d’avoir plus de temps. Elles veulent avant tout ne plus avoir de stress et/ou ne plus se sentir déprimées. Et si, comme la recherche sur la psychologie le montre désormais, il fallait plutôt se concentrer sur ce que l’on a à contribuer au monde, sur notre raison d’être.

poser sa pierre

Donner du sens à son quotidien est la voie la plus rapide pour retrouver confiance en soi, gagner en vitalité et reprendre plaisir à la vie.

La version texte de ce post a été initialement publiée le 19/08/15

Catégories
Podcast Trouver Sa Voie

Un Conseil Contre-Intuitif Pour Obtenir Ce Qu’On Souhaite

« Pour vivre ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on vit. » – Dr John Demartini

« Pour vivre ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on vit » est une phrase que répétait souvent Dr Demartini, l’un des enseignants en psychologie appliquée avec qui j’ai étudié.

Qu’est-ce que cela veut dire?

Pour un jour pouvoir faire et vivre ce que l’on aime, on doit commencer par apprécier et aimer ce que l’on vit aujourd’hui.

Cela peut sembler paradoxal. Si l’on apprécie notre vie aujourd’hui, pourquoi vouloir la changer?

Pourtant, vous allez voir dans cet épisode que le meilleur moyen d’obtenir ce que l’on souhaite dans le futur et de commencer par être satisfait aujourd’hui.

Le changement extérieur n’est que le reflet du changement intérieur. Et ce que l’on doit développer c’est notre capacité à apprécier le quotidien. C’est seulement cela qui permettra d’amener un changement significatif dans notre vie.

Écouter Un Conseil Contre-Intuitif Pour Obtenir Ce Qu’On Souhaite

Je vous laisse découvrir cet épisode et ensuite je vous invite à participer à la discussion en notant si cette approche vous semble juste et comment vous pouvez la mettre en pratique.

Sur le thème de la gratitude, vous aimerez 7 Raisons de Tenir un Journal de Gratitude.

Vous pouvez aussi tester 3 étapes pour intérioriser le positif.

Catégories
Lecture Méditative Podcast Trouver Sa Voie

Enlevez le Masque

« Dans notre vie, c’est lorsque nous intégrons l’ensemble de nos personnages que nous laissons la place à notre vraie nature et faisons l’expérience de briller. » – Nicolas Proupain

Dans cet épisode de la rubrique Lecture méditative, découvrez un texte de Nicolas Proupain tiré de son livre Devenez Ce Que Vous Êtes.

Écouter Enlevez le Masque

Ces épisodes Lecture Méditative sont une invitation à méditer sur les messages des poètes, maîtres spirituels, et autres enseignements.

Dans cet épisode, l’auteur revisite le célèbre conte de « Blanche Neige et les 7 nains » pour illustrer nos différents états et l’importance de ne pas s’attacher à un seul personnage, à un seul masque.

Extrait

Nous passons beaucoup de temps à jouer des personnages socialement corrects, « convenus ». Nous essayons de nous persuader ou de persuader les autres que nous sommes « qui » nous sommes.

Nous pensons sincèrement être « dépressif », « homme d’affaire », « amoureux », « bon mari », « foncièrement honnête »… Mais est-ce vraiment la vraie personne ou seulement un des personnages?

Par essence, nous possédons en nous tous les personnages. Qui peut prétendre ne jamais avoir été dépressif? Agressif? Bon? Ou mauvais?

L’idée n’est pas de consacrer sa vie à devenir un des personnages, dans le sens de devenir « quelqu’un », comme il est souvent tenté, en essayant de mettre en avant « qui » nous sommes. Mais de devenir « ce que » nous sommes: une personne entière qui a intégré tous ses personnages.

Nicolas Proupain: Titulaire d’un doctorat en chiropratique, il anime aussi, depuis 17 ans, des formations sur le thème de « trouver sa voie et sa raison d’être » et a accompagné plusieurs milliers de personnes individuellement ou en entreprise.

Catégories
Thaïlande Trouver Sa Voie

Trouver sa Voie, Cela Commence Dans l’Ici et le Maintenant

Texto de Dao :  « Hier je me suis fait vacciner pour mon voyage en Afrique. Je me sens un peu fatiguée, mais j’ai besoin de sortir. Ça te dit un sushi? »

« Yes! »

J’ai retrouvé Dao dans un centre commercial dans le quartier de Siam à Bangkok. Cet endroit possède un coin japonais avec plusieurs restaurants répondant à tous les goûts: de la cuisine traditionnelle à la fusion expérimentale du sushi (le sushi enrobé de kiwi, ça existe!)

Nous avons tous les deux opté pour un sushi classique. Et on s’est régalé.

Après cela nous sommes allés au quartier « Groove » dans le coin de la jeunesse Thailandaise pour boire un verre et manger un dessert.

Vendredi soir, l’endroit était bondé et saturé des sonos des bars et restaurants. Nous avons tout de même réussi à trouver un endroit offrant un relatif calme où l’on pouvait s’entendre parler.

Dao m’expliqua que son voyage en Tanzanie qu’elle faisait à l’occasion de son anniversaire serait aussi pour elle l’opportunité de clarifier ses projets de vie.

« Je crois que je fais une ‘midlife crisis’ (la crise de la quarantaine). Je ne suis plus motivé par mon travail, et je ne suis pas sûre dans quoi m’investir » m’annonça-t-elle entre deux bouchées de sa  tarte aux pommes.

Elle allait fêter ses 37 ans, et était aujourd’hui à la tête de deux sociétés.

Je lui ai demandé ce qu’elle aimait particulièrement faire aujourd’hui et quelle activité professionnelle lui permettrait de le faire davantage.

Elle fut incapable de répondre à ma question.

Je lui expliquais alors que le meilleur moyen de savoir où l’on va c’est d’être clair sur ce que l’on a aujourd’hui.

Au lieu de se focaliser sur ce qui ne va pas ou sur ce dont on croit avoir besoin pour être bien, il est utile de porter un regard profond sur ce qui va bien aujourd’hui. Car à partir de cette prise de conscience, il va être bien plus facile de savoir quelle direction donnée à sa vie.

C’est d’ailleurs la première partie du stage en ligne Trouver ma Voie où la participante fait un état des lieux – là où elle dépense son énergie, son temps, son argent…, ce qui lui est facile, la remplit de vitalité…, son lieu de vie, etc. – pour faire remonter à la surface ses valeurs profondes, ce qui l’anime et ce qu’elle aime réellement.

Alors que je lui parle de tout cela, je peux deviner la fatigue dans son regard et dans sa posture. J’ai alors raccroché mon costume d’éducateur pour reprendre une conversation plus légère. Je lui ai dit que ma mère était née en Afrique, au Nigéria plus exactement, et que certains de mes cousins ayant grandi là-bas parlent anglais avec un super accent africain!

Catégories
Podcast Question/Réponse Trouver Sa Voie

Suivre Sa Voix Intérieure & Autres Q/R

Je me trouve actuellement au bicocafe, un café qui se trouve à 2 pas de la clinique chiro où je travaille. Cet endroit est le fruit d’un amateur de vélo et de bon café. L’ambiance y est détendue et la musique jazzy en fond ne gâche rien.

En ce mois de mai, il pleut de plus en plus souvent à Bangkok, les routes s’encombrent et les patients annulent leurs rendez-vous. Tout cela rend possible cette bienvenue pause café.

Suite à la publication du podcast de la semaine passée (après une pause de 3 semaines) « Comment Prendre Une Décision Importante », j’ai été agréablement surpris de recevoir autant de réponses et de réactions à cet épisode.

J’ai décidé de réagir à vos messages à travers l’épisode de cette semaine. Vous me direz si le format vous plait.

Écouter Suivre Sa Voix Intérieure & Autres Q/R

Je n’ai pu adresser qu’une partie de vos emails, mais dans les épisodes prochains je prendrais le temps de répondre à quelques messages chaque semaine.

Dans l’épisode de cette semaine il sera question de:

  • Suivre sa petite voix intérieure
  • Développer la confiance en soi à l’aide de la méditation
  • Pourquoi j’ai désinstallé Facebook de mon smartphone.
  • Sky bar
  • Courage selon John Welwood
  • Et bien d’autres sujets encore.

Mentionnés dans cet épisode

Le podcast Comment Prendre Une Décision Importante

Entretien avec Marc Vachon sur méditation et confiance en soi

Mandala Citations 

Projet d’Arnaud: École des Soleils

Extraits musicaux de B.T. Express, Ayo, Aretha Franklin, Galliano et Bugge Wesseltoft.