Catégories
vivre le moment présent

Vivre Le Moment Présent en Activant Vos Sens

Voilà un exercice simple pour plonger dans le moment présent.

Vous allez activer vos sens pour ressentir le moment présent.

Écouter Exercice pour Vivre le Moment Présent

Regarder Exercice pour Vivre le Moment Présent

exo pour vivre le moment present

Note: Ce billet a initialement été publié en novembre 2014. Ajout de la vidéo en mars 2017.

Catégories
Podcast vivre le moment présent

Vivre le Moment Présent, C’est Quoi ?

« Vivre l’instant, vivre le moment présent, vivre l’ici et le maintenant » sont des recommandations que l’on entend souvent, mais qu’est ce que cela veut réellement dire?

Comment concrétiser ce conseil? Comment vivre le moment présent?

Pour répondre à cette question, je vous propose de découvrir dans cette vidéo les 4 symptômes qui indiquent une perte de contact avec le moment présent. Mettre en lumières ces symptômes va aider à mieux comprendre ce que veut dire vivre au présent, pourquoi c’est important de le faire et comment y parvenir.

Après cette vidéo, vous pourrez aussi apprécier l’article Comment Ne Pas Penser Sans Cesse au Futur pour Vivre au Présent.

Vos commentaires et impressions sont toujours les bienvenus. Rendez-vous dans la zone commentaire!

Écouter « Vivre le Moment Présent, c’est Quoi? »

Regarder « Vivre le Moment Présent, c’est Quoi? »

Livre mentionné « Le Pouvoir du Moment Présent » d’Eckhart Tolle

Plus d’articles sur Le Moment Présent

Catégories
vivre le moment présent

Pourquoi Sommes-Nous Déconnectés du Moment Présent?

Notre culture, notre éducation, et la société dans laquelle on vit ont souvent contribué à nous déconnecter du moment présent en nous déconnectant des ressentis du corps.

Dans cette vidéo, j’explore pourquoi on nous apprit que les messages et les besoins du corps étaient moins importants que les besoins de sécurité et de stabilité.

Regarder Pourquoi Sommes-Nous Déconnectés du Moment Présent?

Écouter Pourquoi Sommes-Nous Déconnectés du Moment Présent?

Catégories
Paroles de Sagesse Penseurs et Visionnaires Podcast vivre le moment présent

On Ne Peut Pas Être Heureux Demain

« Si l’on cherche à retenir sa respiration, on perd sa respiration » – Alan Watts

Alan Watts (1915-1973), auteur et philosophe, fut l’un des premiers à introduire en occident l’importance de vivre le moment présent. Il a mis en avant un concept simple: poursuivre le bonheur dans le futur est futile, car la joie se vit uniquement dans le moment présent.

Écouter le podcast

Selon Watts, l’homme et la femme moderne veulent s’assurer que le futur soit heureux pour éprouver de la joie aujourd’hui. Il note que beaucoup de personnes s’attachent à leur projection du futur (perçu comme heureux ou malheureux) et que cela affecte leur état au présent. Elles croient en leur idée du futur, car certaines projections sont crédibles: nous allons tous mourir. Cela donne l’illusion que l’idée que l’on se fait du futur est réelle, si réelle que l’on oublie le présent.

Dans l’Eloge de l’insécurité, il écrit:

Nos sens connaissent la réalité pour ce qu’elle est, mais ne connaissent pas le futur. L’intellect quant à lui observe la mémoire, et en l’étudiant, est capable de faire des prédictions. Ces prédictions peuvent être relativement justes, et le futur assume alors un haut degré de réalité. Si haut que le présent perd de sa valeur.

Mais le futur n’est pas encore là, et il ne peut pas être expérimenté en tant que réalité tant qu’il n’est pas présent. Étant donné que ce que nous connaissons du futur est fait de pures abstractions – déductions, projections, suppositions -, il ne peut pas être mangé, ressenti, senti, vu, entendu ou en d’autres termes apprécié.

Poursuivre le futur c’est poursuivre un fantôme qui ne cesse de changer, et plus vite vous le pourchassez, plus vite il file.

C’est pourquoi les affaires de la civilisation sont pressées, pourquoi si peu de personnes apprécient ce qu’elles ont et veulent toujours plus. Le bonheur, ne consiste plus en une réalité solide et substantielle, mais est désormais fait d’abstractions et de choses superficielles comme les promesses, l’espoir et la sécurité.

Dans cet extrait Watts pointe du doigt un dysfonctionnement profond de nos sociétés modernes: On veut s’assurer que demain sera heureux pour se permettre d’être heureux aujourd’hui. Cette quête de la sécurité et de l’assurance d’un meilleur lendemain est la source même de notre insatisfaction.

Le monde est sans cesse changeant et rien n’est garanti. Remettre sa capacité à être heureux aujourd’hui sur un futur hypothétique va être source de frustration et de déception. Attendre d’avoir plus de temps, plus d’argent, ou plus d’amour pour être heureux, c’est s’assurer de vivre dans un état continu d’insatisfaction et de stress.

Plus l’on recherche la sécurité, plus l’on veut s’assurer que « tout va bien se passer », et plus l’on va se crisper et se fermer au présent.

Comme Watts l’illustre bien dans cette phrase: « Si l’on cherche à retenir sa respiration, on perd sa respiration ».

À trop vouloir améliorer notre présent, on risque de le perdre. À trop être dans sa tête, dans son mental et ses projections, on se déconnecte du corps, de nos sens, et de notre capacité à éprouver de la joie.

La véritable joie ne peut se vivre que dans le présent. Demain ne pourra être heureux que si aujourd’hui l’est.

Vous avez aimé cet article et vous pensez que certaines de vos connaissances peuvent l’apprécier? Merci de le partager.

Pour réapprendre à apprécier le moment présent, la méditation est une aide précieuse. Pour faire  votre première méditation, vous pouvez accéder au pack d’introduction (proposée gratuitement) en cliquant ici.

alan-watts-1Alan Wilson Watts, (1915-1973), est l’un des pères de la contre-culture aux États-Unis. Philosophe, écrivain, conférencier et expert en religion comparée, il est l’auteur de vingt-cinq livres et de nombreux articles traitant de sujets comme l’identité individuelle, la véritable nature des choses, la conscience et la recherche du bonheur. Dans ses ouvrages, il s’appuie sur la connaissance scientifique et sur l’enseignement des religions et des philosophies d’Orient et d’Occident (bouddhisme Zen, taoïsme, christianisme, hindouisme). Par ailleurs, il était intéressé par les nouvelles tendances apparaissant en Occident à son époque, et se fit l’apôtre d’un certain changement des mentalités quant à la société, la nature, les styles de vie et l’esthétique. (Wikipedia)

Sources et ref: Maria Popova (Brainpickings); L’éloge de l’insécurité (ed. payot) 

Catégories
vivre le moment présent

Vivre Au Présent Comme Un Artiste

Il n’y a pas longtemps, je travaillais dans un café et j’ai commencé à discuter avec ma voisine de table qui avait lu le livre que j’étais en train de lire. D’un sujet à l’autre, elle m’a demandé quels étaient mes projets professionnels.

Je lui ai répondu que je n’étais pas sûr de mes objectifs, mais ce que je savais c’est que je voulais continuer à écrire et à créer. J’avais découvert que la création m’aider à vivre dans le présent et qu’elle structurait mon quotidien.

Quelques jours plus tard, je découvrais que j’étais arrivé à la même conclusion qu’un certain Marcel Proust.

Retranscription de la vidéo

Marcel Proust est l’auteur du plus long roman. «À la recherche du temps perdu» se compose de 7 tomes et compte plus de 1,250,000 mots.

Comme le titre l’indique, ce roman est nait de la quête de Marcel Proust qui voulait comprendre comment arrêter de gaspiller le temps et comment apprécier son existence.

Marcel Proust voulait que son oeuvre soit utile. Son père était un médecin qui contribua grandement au traitement du choléra en France. Et Marcel Proust voulait lui aussi, à travers son écriture, contribuer à améliorer la vie des hommes et des femmes.

Le protagoniste d’ «À la recherche du temps perdu» qui est aussi le narrateur du roman est un le reflet romanesque de Marcel Proust. Le personnage va chercher à donner sens à sa vie à travers 3 directions: la réussite sociale, l’amour romantique et l’art.

I. Réussite sociale

Proust était issu de la bourgeoisie qui considérait l’ascension sociale comme gage d’une vie plus riche et plus épanouie. Le personnage de Proust, à l’aide de son habileté, de son intelligence et de son charme,va alors gravir les échelons de la société.

Il va finir par devenir un proche d’un duc et d’une duchesse. Mais il réalise rapidement que le duc est ennuyeux et grossier et que sa femme est superficielle et sans discussion. Le personnage comprend alors que les vertus et les vices sont répartis à travers les strates sociales et que ce n’est pas en grimpant au haut de la société qu’il sera plus heureux et comblé.

II. L’amour romantique

Lorsqu’il est jeune, le personnage du roman va sur le bord de mer avec sa grand-mère dans la station balnéaire de Gabourg qui à l’époque était le Saint-Tropez d’aujourd’hui. Là-bas, il tombe amoureux d’Albertine, une jeune fille, belle, avec les cheveux courts et à la parole libre.

Son amour lui fait espérer d’avoir enfin trouvé la réponse à sa quête. Il espère que grâce à sa partenaire, il sera compris, soutenu et accompagné à travers toutes les expériences de la vie. Mais il finit par réaliser que l’être aimé ne peut totalement nous comprendre. Nous avons nous même parfois du mal à comprendre nos pensées, nos émotions et nos humeurs. Comment alors attendre de l’autre de parfaitement nous comprendre. Proust comprend alors qu’ultimement nous restons seuls et que l’amour n’a pas pour rôle de combler notre quête de sens.

III. L’art

Pour Marcel Proust, les artistes nous montrent le monde d’une manière neuve et vibrante. L’opposé de l’art est l’habitude. Pour Proust, la familiarité s’installe entre soi et la beauté du monde. Elle anesthésie nos sens et nous empêche d’apprécier les choses simples.

Proust observe que les enfants de souffrent pas de l’habitude. C’est pourquoi l s’amuse d’un rien: sauter dans une flaque de boue, jouer sur le lit, être dans le sable. Mais nous adultes sommes tellement blasés que nous avons besoin de stimulations plus fortes comme la réussite sociale, le pouvoir, la conquête amoureuse, etc.

La solution selon Proust c’est de retrouver l’appréciation en arrachant le voile de l’habitude et en redécouvrant le quotidien  avec une nouvelle sensibilité.

Et pour Proust, les artistes ont tendance à faire cela naturellement. Ils savent comment voir au-delà du familier.

Il n’est pas nécessaire de faire de l’art, mais simplement de voir son monde avec la même sensibilité et générosité d’un artiste.

Le narrateur réalise que ce n’est pas la vie qui est médiocre et ennuyeuse, mais plutôt l’image qu’il s’en fait. Proust s’installe dans le présent et trouve un sens à sa vie en relatant dans son roman les expériences simples du quotidien. Il a su lever le voile de la familiarité pour redonner à sa vie la gloire naturelle que toute vie porte en elle.

Catégories
vivre le moment présent

Vivre le Moment Présent avec Wolverine!

Hugh Jackman, 1m90 de muscles, s’apprête à bondir et à planter ses griffes dans ses ennemis. Si vous êtes un amateur ou amatrice des X-men (dernier volet sorti il y a quelques jours au cinéma), vous connaissez le personnage de Wolverine, un sanguin au grand coeur, qui est jouait par le célèbre acteur australien. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que Hugh Jackman est avant tout un père de famille et un assidu pratiquant de la méditation. Il parle volontiers de son cheminement personnel. Sa vision est aussi rafraichissante qu’inspirante.

Hugh a été invité par Oprah Winfrey (célèbre animatrice de Télé aux US) pour discuter avec elle de son cheminement de vie.

Il lui explique comment il a découvert la méditation.

Vivre le moment présent en tant qu’acteur, mari et père

Hugh:  « À mon école d’acteur, mon professeur – qui est une légende dans le métier – nous a dit un jour: « Je vais vous recommander de faire quelque chose, mais très peu d’entres vous le feront. Pourtant c’est le point le plus important que je puisse vous enseigner pour être un bon acteur. La seule chose qui compte c’est d’être dans le moment présent. C’est la seule chose qui permettra à l’audience de connecter avec vous. Il n’y a qu’un moyen d’être dans le moment présent… d’être connecté à vos sens. Deux fois par jour, asseyez-vous et faites le silence en vous. » Ce fut pour moi une confirmation de l’importance de vivre le moment présent pour être un bon acteur. Puis rapidement, j’ai compris que vivre le moment présent était essentiel pour tous les domaines de ma vie.

Aujourd’hui, je médite deux fois 30 minutes par jour. Lorsque je médite, je laisse tout aller. Je ne suis pas Hugh Jackman. Je ne suis pas un père. Je ne suis pas un mari. Je plonge juste dans la source d’où tout émane. Mon fils Oscar me demande « Qu’est-ce que la méditation? ». Je lui réponds que « je vais juste m’asseoir avec Dieu et faire une pause. » Occasionnellement, mon fils s’assoit avec moi.

Oprah: C’est super que tu aies réussi à installer cette habitude de méditer

Hugh: On se douche tous les jours, sans se poser de questions. On le fait par habitude et par discipline. Il y aura toujours des excuses pour ne pas méditer. Dans la tradition hindoue, il y a ce que l’on appelle ahankara, ou l’égo. L’égo nous dit « T’as pas besoin de méditer! T’es très occupé. Et tes enfants? » Mais est-ce que je me dis, « je n’ai pas le temps de me doucher parce que je dois trouver du temps pour mes enfants? » Non.

Oprah: Quel a été un moment fort d’une de tes méditations?

Hugh: Il y a une séance où j’ai ressenti mon corps s’estomper. J’ai commencé avec un mantra; puis le mantra passa en arrière-plan. La méditation permet d’être dans le non faire. C’est comme le repos ultime. C’est plus récupérateur que le meilleur sommeil que l’on peut avoir. L’esprit se calme. Cela rend toute chose plus claire, surtout votre appréciation de la vie. Cela maintien la vie vibrante.

Parfois durant une séance je ressens un profond calme et une paix totale. Cela arrive quelques fois, mais pas toujours. La méditation c’est comme une fête: vous devez y aller pour découvrir que c’est super. Plus vous pratiquez, et plus profonde devient l’expérience. »

Si vous ne méditez pas encore, faites le premier pas, et commencez par une courte séance. En quelques semaines, vous pourrez installer l’habitude de méditer  régulièrement (Lire aussi combien de temps pour apprendre à méditer.)

J’ai une question pour vous: Quel est pour vous aujourd’hui le principal obstacle à la méditation (pas le temps, je ne sais pas comment faire, je n’arrive pas à persévérer,…). Merci d’utiliser la zone commentaire ci-dessous pour y répondre.

Source: Oprah Magazine

Catégories
vivre le moment présent

Les Relations Amoureuses Selon Eckhart Tolle

Voilà un extrait du livre audio Le Pouvoir du Moment Présent. Eckhart Tolle explique comment l’égo peut confondre attachement et amour. Il nous donne quelques directions pour améliorer notre relation à l’autre.

Introduction : “À moins d’avoir atteint la fréquence vibratoire de la présence consciente ou jusqu’à ce que cela soit, toutes les relations, et en particulier les relations intimes, sont profondément faussées et en définitive dysfonctionnelles. Elles peuvent sembler parfaites pendant un certain temps, par exemple quand vous êtes amoureux, mais cette apparente perfection en vient invariablement à s’effriter quand les disputes, les conflits, l’insatisfaction et la violence émotionnelle ou même physique se produisent à un rythme de plus en plus fréquent. Il semble que la plupart des relations amoureuses deviennent tôt ou tard des relations à la fois d’amour et de haine.” Le Pouvoir du Moment Présent (version Audio) sur amazon.

Catégories
Podcast vivre le moment présent

Vivre Le Moment Présent au Quotidien

Version texte:

Le but de la méditation est de renforcer notre capacité à vivre au présent durant les activités du quotidien. Selon Bhante Gunaratana, moine bouddhiste, nous devons essayer de rester conscients des activités et des perceptions de la journée, en commençant par la première perception lorsque l’on se réveille et en terminant par la dernière avant de nous endormir. Cela est bien sûr très exigeant et ne va pas se faire du jour au lendemain. Il suffit de commencer doucement et de graduellement progresser.

Petits morceaux de présence

Une manière efficace de développer une plus grande présence au quotidien, c’est de diviser votre journée en plusieurs parties. Vous pouvez d’abord dédier quelques moments dans la journée à la conscience de votre posture. Par exemple, observer avec conscience les mouvements de votre corps lorsque vous vous levez du lit le matin, vos premiers pas, la position de votre tête lorsque vous vous brossez les dents. Ensuite, vous pouvez choisir certaines activités où vous allez activer pleinement tous vos sens. Par exemple, faire la vaisselle. Ressentez l’eau qui glisse sur vos mains, écoutez les différents bruits naissants du contact de la vaisselle, observez le mouvement de vos mains, et ainsi de suite. En plus de ces parenthèses de pleine conscience de la posture et de certaines activités, utilisez quelques minutes dans la journée pour observer vos émotions.

Qu’est ce que je ressens?

Choisissez deux moments dans la journée où vous allez observer avec conscience votre état d’être. Prenez cinq minutes pour vous poser et ramener votre attention vers vous. Quelles émotions prédominent ? De la joie ? De la tristesse ? De l’inquiétude ? Émotions plutôt neutres ?

Juste, observez votre état d’être sans chercher à le comprendre ou à le changer. Y a-t-il des sensations physiques associées aux émotions ? Si oui, observez-les. Profitez-en pour faire quelques respirations en consciences. Passer deux fois cinq minutes par jour à observer votre état d’être vous permettra de développer une vigilance naturelle de votre état intérieur et vous évitera d’aller dans les excès (déprime, colère, angoisse).

Une transition naturelle

Quelques minutes avant votre séance de méditation assise, activez votre conscience : observez vos gestes, vos mouvements, votre respiration. Idéalement, la transition entre le quotidien et la séance de méditation doit se faire naturellement, et il devrait y avoir peu de différence entre ces deux moments.

Toujours en conscience

Que ce soit lors de la méditation assise ou lors de vos activités du quotidien, il y a toujours quelque chose à observer: Le mouvement de la respiration lorsque l’on médite assis et les pensées qui surgissent, puis les mouvements du corps, les émotions et les pensées qui nous accompagnent toute la journée. Chaque sensation, chaque moment sont des opportunités de vivre au présent.

Soyez tel un voyageur et chaque jour gardez les yeux et le cœur bien ouverts. Les bienfaits de vivre au présent sont nombreux : plus grande capacité à gérer les demandes du quotidien, meilleure connaissance de soi-même, plus de joie de vivre. Mais surtout, c’est un état où la vie prend son plein sens.

Par quelle activité du quotidien pourriez-vous commencer à renforcer votre pleine conscience ? Merci de le partager dans la zone commentaire.

Catégories
vivre le moment présent

Vivre Le Moment Présent avec Jim Carrey

Dans cette courte vidéo, le célèbre acteur Jim Carrey (un de ses films à voir : The eternal sunshine of the spotless mind) nous parle de son éveil au moment présent. Et il témoigne surtout de la difficulté de maintenir cet état de présence. Mais il ajoute que malgré les hauts et les bas, les moments de conscience et ceux de doutes, l’important est de garder la cap.

Catégories
Comment Méditer Podcast vivre le moment présent

Vivre au Présent : Comment Ne Pas Penser Sans Cesse au Futur?

Comment ne pas se soucier du futur lorsque l’on a mille choses à gérer ? C’est une question qui revient souvent lorsqu’une personne découvre l’importance de vivre le moment présent.

Écouter l’épisode

En effet, comment être bien dans le présent alors que l’on n’est pas sûr de pouvoir payer ses factures à la fin du mois, que l’on est sans cesse sollicité par nos proches et leur planning chargé, ou encore que l’on attend d’une tierce personne une décision (personnelle ou professionnelle) qui risque de profondément nous affecter ?

On va découvrir en 3 points pourquoi on n’a pas besoin de penser sans cesse au futur, et surtout comment le fait de vivre dans le présent est le meilleur et unique moyen de bien préparer le futur.

1. Le futur n’est pas réel

Il n’y a que le présent qui existe. Le futur et le passé ne sont que des constructions du mental. Pour construire le futur, on prend des segments de notre mémoire, et à partir de ces souvenirs on imagine ce qui peut arriver. Le futur n’est pas une expérience réelle, c’est une projection mentale. Si parfois, le futur semble tangible, c’est que cette projection est chargée d’émotions. Ce sont des émotions déjà vécues dans le passé qu’on s’imagine revivre. On a peut-être peur de se retrouver seul, de se trouver en position de besoin, de tomber malade, de décevoir, etc.

En d’autres termes on redoute de revivre les souffrances du passé ou de ne pas retrouver les plaisirs du passé. Dans tous les cas, c’est notre mentale qui ramène à la surface les émotions du passé pour les projeter dans un futur hypothétique. Dès lors, que l’on arrête ces scénarios mentaux, l’agitation émotionnelle se dissipe. On ouvre les yeux et nous sommes là simplement présents, et libérés de ces émotions inutiles et couteuses en énergie.

2. Penser au futur sape notre énergie

Penser sans cesse à tout ce que l’on à faire prends l’énergie du moment présent. On sous estime souvent à quel point l’imagination chargée d’émotion peut nous fatiguer mentalement. Notre attention et notre énergie deviennent alors dispersées entre d’une part nos soucis et d’autre part nos actions du présent. Du coup, on devient plus facilement irritable et impatient. On perd en efficacité. Et lorsque le ‘futur’ arrive… lorsque la situation attendue apparaît, on la traite de la même façon : avec une attention éparpillée.

3. La seule façon de mieux appréhender le futur, c’est d’apprendre à mieux vivre dans le présent

La qualité de notre vie est directement liée à notre capacité à apprécier le moment présent. Tant que cette capacité ne change pas, le futur ne sera ni pire ni meilleur. Il aura exactement la même ‘texture’ et la même ‘saveur’ que cet instant présent.

Avez-vous parfois la sensation de stagner ? Ressentez-vous que durant ces 10 dernières années rien n’a changé en vous ? Que la vie semble manquer de profondeur ?

Ces sentiments apparaissent lorsque notre rapport au présent cesse d’évoluer. Et même si les circonstances extérieures changent (nouveau travail, rencontre amoureuse,..), tant que la qualité du moment présent ne change pas, notre appréciation de la vie ne peut pas changer.

Le seul moyen d’évoluer, c’est de plonger plus pleinement dans l’expérience du moment présent, de se libérer de sa prison mentale, de ne pas passer autant de temps à se projeter dans le futur ou à ressasser le passé.

Vivre dans le présent c’est vivre dans la réalité. On ne cherche ni à la fuir mentalement ni à la rendre conforme à nos attentes. Une grande satisfaction naît de cet acte d’être simplement là, sans rien attendre.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas organiser nos ressources et notre temps. Mais une fois que l’on a une idée des évènements à venir (facture à payer, RDV, projets) cela ne sert à rien d’y penser sans cesse.

Imaginez qu’une personne vous répète 100 fois dans la journée qu’elle a un souci avec un collègue du travail. Vous n’aurez qu’une envie, c’est qu’elle se taise ! Pourtant, c’est ce que l’on fait avec soi-même. On repense encore et encore à des situations à venir.

La qualité de notre vie est déterminée par les moments de présence. Il suffit de prendre quelques respirations en conscience çà et là dans sa journée pour arrêter de se projeter dans le futur.

Vivre dans le présent ne veut pas dire que l’on doit s’isoler ou se soustraire du quotidien pour pouvoir le faire.  Bien au contraire, cela veut dire s’immerger pleinement dans l’expérience vécue.  Cela consiste à focaliser toute notre attention sur l’action que l’on entreprend, à vraiment écouter nos proches, à vivre chaque instant bien ancré en nous même.

La pratique de la méditation, c’est apprendre à se reconnecter au moment présent. On n’apprend pas à faire du vélo sur un terrain cabossé. De même, il est plus facile de se focaliser sur notre ressenti lorsqu’il y a peu de distractions autour de soi. Le but de la méditation est donc de nous familiariser avec la sensation du présent, pour ensuite pouvoir le vivre dans les actes de tous les jours.

Penser que l’on n’a pas le temps de méditer ou de vivre dans le présent, c’est ne pas vraiment comprendre le sens du moment présent. Comme nous l’avons vu, chaque expérience, chaque respiration sont des opportunités de vivre le présent. Essayez, vous verrez comme la vie s’anime et s’enrichit.

Photo credit: Mika