Catégories
Gérer le stress Podcast

Pensées Parasites, Que Faire ?

Peut-on se libérer des pensées parasites ? Ces pensées qui reviennent sans cesse et qui nous font chavirer dans un état d’inquiétude et de mal-être.

Vous savez, ces images et paroles du mental qui surgissent au pire moment – le soir juste avant de s’endormir, le matin lorsque l’on ouvre les yeux -, pour venir picorer notre être de l’intérieur.

Le genre de pensées que l’on peut tenir à distance un certain temps – à l’aide d’une séance de relaxation, d’un appel avec une amie ou d’une bonne série télé -, mais qui finissent par toujours revenir avec force et vengeance.

Oui, ces pensées. Peut-on s’en libérer ?

C’est ce que j’aimerais explorer avec vous dans cet épisode.

Pensées Parasites, Que Faire ? Podcast

Version Texte

SE LIBÉRER DES PENSÉES PARASITES

Tout d’abord ce qui ne marche pas : les ignorer.

Je vous comprends. Vous êtes épuisé de réfléchir encore et encore à (cochez la bonne case), (  ) votre relation de couple, (  ) vos relations au travail, (  ) votre situation financière, (  ) vos problèmes familiaux, (  ) vos douleurs et maladies, (  ) votre solitude, (  ) un proche qui souffre, …

Ces pensées vous plongent dans un état de stress et de confusion. Elles vous épuisent et ruinent votre moral. Vous allez alors essayer de les éviter en vous distrayant (télé, smartphone, ménage …) ou en vous faisant un shot d’hormones (dopamine, adrénaline, et endorphine à l’aide du sport, alcool, ou médicament) pour masquer l’agitation intérieure.

Le problème avec l’évitement des pensées anxiogènes est qu’elles vont continuer, en arrière-plan, à saper votre niveau d’énergie.

UN ORDINATEUR QUI FAIT DES SIENNES

Il y a 4 ans, j’ai travaillé en tant que chiropraticien pendant un an à Bangkok. Mes journées et semaines étaient bien remplies. Je n’avais qu’une heure le matin et une heure le soir pour continuer à animer le podcast Pratiquer la Méditation. Pendant ce temps, je devais écrire le sujet, enregistrer l’audio, faire le montage, publier…

Autant dire que je devais travailler efficacement pour pouvoir publier régulièrement. Et au tout début de cette période, mon ordinateur a commencé à faire des siennes. Il surchauffait (la chaleur de la Thaïlande n’aidant pas) et tournait au ralenti me freinant dans mon élan.

Dans un café à Bangkok (2017), tôt le matin, avant de commencer au cabinet.

N’ayant pas le temps de trouver la cause du problème, j’augmentais la climatisation et j’essayais d’avancer au mieux sur mes épisodes. 

La surchauffe de l’ordinateur persistait et ralentissait de plus en plus la machine. N’ayant plus le choix, j’ai pris un dimanche après-midi pour essayer de trouver la cause du problème.

Après une mâtinée entière à lire les forums et à tester différentes hypothèses, j’ai trouvé la source du problème : un logiciel défectueux qui fonctionnait dans l’ombre sollicitant fortement le processeur de l’ordinateur. Cela faisait surchauffer l’ordi qui, par mesure de protection, ralentissait alors toutes ses fonctions.

Nos pensées parasites sont similaires à ce logiciel énergivore. Elles tournent en arrière-plan et elles usent notre énergie. 

Les ignorer ne fonctionne pas. 

Tout comme pour mon ordinateur, il va falloir adresser le problème au lieu de l’éviter ou de le masquer.

EXPOSER LES PENSÉES PARASITES AU MOMENT PRÉSENT

Pour commencer à se libérer des pensées parasites et retrouver ainsi de la disponibilité mentale et émotionnelle – oh si importante pour les prises de décision, pour l’expression de sa créativité et pour la connexion à autrui -, il va falloir exposer ces pensées au moment présent.

Et pour cela, on va se concentrer sur la nature la plus réelle (perçue à travers l’expérience) de ces pensées : les ressentis et sensations du corps.

On associe souvent les pensées à des abstractions, à des formes intangibles qui flotteraient dans le cerveau. Mais si l’on y regarde de plus près, on peut voir que les pensées sont très similaires au sens du corps : on revoit des scènes, on entend un langage, on revit des sensations.

Exposer les pensées parasites au moment présent, c’est se connecter à leur essence : émotions et sensations corporelles.

Faisons cela maintenant.

EXERCICE : PENSÉES PARASITES > RESSENTIS DU CORPS

Ramenez à vous ces pensées, ces scénarios qui habituellement vous stressent. Laissez, quelques instants, libre court à votre mental.

Maintenant, assis le corps droit, quelles émotions ces pensées amènent-elles ?

Colère, frustration, inquiétude, tristesse … ?

Où et comment ressentez-vous ces émotions dans votre corps ?

Une sensation d’oppression dans la poitrine ? Un noeud au niveau du plexus ? Une contraction de la nuque ? Une bouffée de chaleur … ?

Restez si possible quelques instants avec ces sensations. Si des images et des paroles reviennent à votre esprit, regardez-les et entendez-les avec présence.

Et puis reconnectez-vous avec l’expression la plus fondamentale de ces pensées : les sensations et ressentis du corps.

Exposer ainsi nos pensées parasites au moment présent va graduellement inverser leurs effets négatifs. Au lieu de nous déconnecter de l’expérience de l’instant (en crispant notre attention sur ce qui nous fait peur), ces pensées vont devenir une passerelle vers le moment présent.

Plus l’on va revenir dans le moment présent et plus l’on aura la possibilité de se détendre, de se ressourcer, et de retrouver notre vitalité. 

Si auparavant pensées négatives > émotions inconfortables > plus de pensées négatives > plus d’émotions d’inconfortables.

Maintenant

pensées négatives > émotions inconfortables > ressentis du corps > retour dans le présent > possibilité de détente.

POUR RÉSUMÉ

Pour se libérer des pensées parasites, il ne s’agit pas de les fuir, ni de les résoudre avec plus de pensées, mais plutôt de passer à travers. 

Passer à travers, c’est les vivre pleinement dans le moment présent en se reconnectant à leur nature fondamentale : les sensations et ressentis du corps.

C’est au début inconfortable, car l’on va ressentir pleinement les émotions et les tensions du corps, mais si l’on reste avec, on va, petit à petit, accéder à un état de détente.

Exposer les pensées négatives au moment présent est l’un des piliers de la méditation introspective. En séance individuelle, je peux voir que cela aide le/la participant-e à passer un palier important dans sa capacité à retrouver un état de confiance et de paix.

Ne plus être à la merci de ses pensées anxiogènes, c’est profondément libérateur. Cela permet d’accéder à nouveau à toute notre vitalité.

Si aujourd’hui, vous vivez une situation chronique créant des pensées parasites, sachez qu’il est possible de vous sentir beaucoup mieux.

Comme on vient de le voir, pour cela l’on doit exposer nos pensées/croyance au moment présent en se reconnectant à la nature de ces pensées : les ressentis et sensations du corps.

Si vous avez besoin d’un soutien dans ce processus, vous pouvez rejoindre ici le programme de méditation introspective qui allie séances individuelles et cours en ligne.

Catégories
Gérer le stress Podcast

Arrêter De Ruminer

Podcast Arrêter De Ruminer

Version Texte

Une radio est allumée. La voix est morne et sérieuse, par moment triste. Certains passages sont clairs et compréhensibles, mais la plupart du temps, c’est un brouillard de mots entremêlés qui enveloppe l’espace.

Le flot de paroles continu m’entoure et par moment m’oppresse. Où que j’aille, quoi que je fasse, ce nuage sonore me poursuit. 

Cette radio se trouve à l’intérieur de l’esprit inquiet. C’est mon mental qui s’agite pour essayer de contrôler mon monde. 

Ressentez-vous, vous aussi ce bourdonnement qui émane de votre être ?

Si oui, juste pour un court instant, je vous invite à éteindre cette radio. 

Comment faire ?

Coupez le courant. Arrêtez de l’alimenter. 

Redirigez votre attention sur la pièce où vous vous trouvez. Les yeux sont ouverts et ils reçoivent tous les détails qui se présentent devant vous : les objets avec leurs couleurs, leurs reflets, leurs angles, et l’espace entre vous et ces objets.

Ressentez également votre corps qui respire ; expansion, relâchement. 

Ressentez encore quelques instants le sentiment de calme qui accompagne ce silence radio.

BESOIN DE LÂCHER-PRISE

J’entends régulièrement mes clients me dire qu’ils sont inquiets, stressés. Ils ont du mal à lâcher prise, à apprécier des moments de calme.

Ils souhaitent comprendre pourquoi ils sont toujours inquiets. Ils aimeraient savoir quels changements mettre en place pour se libérer de cet état de stress continu.

C’est peut-être votre cas actuellement ?

Cela l’a été pour moi pendant des années. Voilà quelques une des idées que j’entretenais.

« Lorsque j’aurai plus de succès, ils pourront voir qui je suis vraiment, et alors je serai plus relaxe. »

« C’est normal que je sois si stressé. Je suis quelqu’un qui prend des risques et une fois que j’aurais le résultat espéré, je pourrais me détendre. »

« Ma mère est quelqu’un de très anxieux ; elle m’a transmis cela. Quoi que je fasse je vais probablement garder ma nature inquiète. C’est injuste, mais c’est ainsi. »

« C’est normal de stresser, le monde extérieur est fou ! »

Pendant longtemps, j’ai entretenu des pensées sur la cause de ma nature anxieuse et sur les possibles solutions. Mais tout ce que je faisais en réalité, c’était d’alimenter ma radio intérieure. 

Au lieu de me libérer du stress, cela me gardait dans un nuage de confusion m’amenant à me crisper de plus en plus.

ARRÊTER DE RUMINER

Ce qui m’a permis de beaucoup, beaucoup moins stresser ce n’est pas de comprendre la cause de mon stress ou les changements à mettre en place dans mon quotidien, non. Ce qui m’a aidé c’est lorsque j’ai pu éteindre cette radio Stress FM.

Et je vais vous dire comment j’ai développé cette capacité dans un court instant.

Depuis cela, je me sens plus léger et plus joyeux. Et lorsque la vie m’envoie du poisson pourri dans le visage, et cela arrive et arrivera encore, je me sens beaucoup plus solide pour y faire face (et aussi pour soutenir mes proches et mes clients lorsqu’ils traversent des périodes difficiles).

Alors, comment faire pour apprendre à éteindre cette radio inquiétude ?

4 ÉTAPES POUR ÊTRE ATTENTIF AU MOMENT PRÉSENT

Ce qui m’a permis de le faire, c’est d’apprendre à me stabiliser dans le moment présent. Cela s’est fait à travers quatre étapes.

1) Retour dans le corps

Tous les jours je pratique des exercices pour développer et renforcer l’écoute du corps. Mon métier de chiropraticien, que je pratique depuis 1999, m’a grandement aidé dans ce processus.

2) Méditation

Observer ce que l’on ressent dans le moment présent avec patience et curiosité, c’est la méditation. En 2012, c’est une grande période de stress qui m’a « poussé » vers une pratique régulière de la méditation.

3) Introspection

Une fois que l’attention est ouverte et présente, on peut explorer nos croyances et nos modes de pensée. Cela aide à voir les contradictions que l’on porte en soi et qui entretiennent un état de tension. C’est une étape essentielle pour ne pas rallumer, encore et encore, radio stress.

4) Connexion

Les trois premières étapes permettent d’être présent à soi. La quatrième étape consiste à être pleinement présent lorsque l’on interagit avec les autres. J’adore cette étape, car elle donne tout son sens et sa richesse à la vie.

Grâce à la mise en place de ces 4 éléments, je suis de moins en moins parasité par des pensées stressantes. Cette disponibilité au moment présent permet d’approfondir les sentiments de joie et de gratitude. 

Aujourd’hui, c’est avec grande joie que j’enseigne ces 4 étapes pour vous permettre de moins subir le stress (et le sentiment de blocage qu’il entretient) et de vivre davantage dans un espace de présence, de disponibilité envers les autres et de joie au quotidien.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’accompagnement que je propose, il vous suffit de cliquer ici.

Même si vous pensez être de nature anxieuse, et même si vous avez de nombreuses raisons de stresser (conflit au travail, problème de santé, tension familiale…), il est possible pour vous aussi de vous libérer ..

Catégories
Gérer le stress Interview Podcast

Gérer les Crises d’Angoisse – Emmanuel Boudier

Crises d’angoisse, crises de panique, que faire ? C’est le sujet de cet épisode durant lequel je m’entretiens avec Emmanuel Boudier, spécialiste en thérapie comportementale.

Voilà quelques unes des questions posée :

  • Qu’est qu’une crise d’angoisse ?
  • Comment gérer lorsque la panique est là ?
  • Que peut-on faire pour prévenir ou limiter ces crises ?

Podcast Gérer les Crises d’Angoisse avec Emmanuel Boudier

Emmanuel Boudier est un infirmier ayant exercé 11 ans en psychiatrie. Il s’est ensuite formé en tant que coach comportemental qu’il exerce en libéral depuis 8 ans.

Voir sa chaîne YouTube  I  Site Thérapie Comportementale

Catégories
Bienfaits de la méditation Gérer le stress Podcast

Anxieux? Méditer Peut Aider

Dans cette épisode enregistré en direct, on va voir comment la méditation aide à diminuer le sentiment d’anxiété.

 

Voir aussi l’article science, méditation et stress, la réponse de la science.

Catégories
Gérer le stress Podcast

Trop Speed Pour Méditer?

Parfois, on est tellement agité que l’on ne s’imagine pas pouvoir se poser en silence pour méditer. On a plus envie de se défouler. L’idée même de s’asseoir immobile pour observer la respiration nous stresse !

La méditation peut-elle nous aider, ou est-elle même possible, lorsque l’on est super agité ?

C’est le sujet de l’épisode Trop Speed Pour Méditer ?

Regarder Trop Speed Pour Méditer?

Podcast Trop Speed Pour Méditer?

Sources : étude, étude.

Catégories
Gérer le stress Interview Podcast

Rumination Mentale, l’Aide de l’Ayurveda – Avec Rita Oosterbeek

Rita Oosterbeek est thérapeute ayurvédique et formatrice en Ayurveda. Elle a exercé le métier d’infirmière aux urgences et au bloc opératoire pendant plus de cinq ans, pour s’orienter ensuite vers la médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda.

Dans cet entretien, elle nous explique les fondations de l’Ayurveda. On explore ensuite comment cette approche millénaire peut aider les personnes ayant tendance à une forte rumination mentale.

Rita donne des conseils très concrets (alimentaire, exercice de respiration…) que vous pourrez appliquer facilement et immédiatement.

Regarder Rumination Mentale, l’Aide de l’Ayurveda – Avec Rita Oosterbeek

Podcast Rumination Mentale, l’Aide de l’Ayurveda – Avec Rita Oosterbeek

Les liens pour découvrir le travail de Rita : Les doshas (bases de l’Ayureda),  le site Ayurnature.

Catégories
Gérer le stress Podcast

Se Préparer Psychologiquement à la Sortie du Confinement

Il y a quelques jours, un participant de l’école Méditer Aujourd’hui m’a dit qu’il appréhendait la sortie du confinement, que cette période lui était en fin de compte bénéfique.

Une fois le confinement fini, il a peur de se retrouver débordé par le quotidien, de reprendre ses mauvaises habitudes, d’aller trop vite, de stresser, de ne plus pouvoir apprécier les petites joies du quotidien.

J’ai un ami artisan qui lui aussi s’inquiète de ce qui l’attend de l’autre côté de la sortie : grosses difficultés financières, retour ou pas des enfants à l’école, reprise ou pas du travail de sa conjointe…

Si vous aussi attendez la sortie avec impatience, mais aussi avec une certaine appréhension, voilà 3 conseils pour préparer au mieux sa sortie.

Regarder Se Préparer Psychologiquement à la Sortie du Confinement

Podcast Se Préparer Psychologiquement à la Sortie du Confinement

Catégories
Gérer le stress Interview Podcast

Prenez Soin de Vos Sentiments – Avec Cédric Villa

Dans cet entretien, Cédric Villa nous parle de l’importance de prendre soin de nos sentiments, particulièrement durant cette période de confinement.

Regarder Prenez Soin de Vos Sentiments – Avec Cédric Villa

Podcast Prenez Soin de Vos Sentiments – Avec Cédric Villa

Vous apprécierez aussi ces deux autres entretiens sur la gestion de nos émotions durant le confinement : La Crise Nous Ramène à l’Essentiel avec Serena Massih et Se Libérer du Stress avec Dana Nammour.

Cédric Villa anime le blog Techniques de Méditation et il est le créateur d’Instant Académie

Catégories
Gérer le stress Interview Podcast

Se Libérer du Stress – Entretien avec Dana Nammour

Dana Nammour nous propose 4 clés pour se libérer du stress et renforcer notre vitalité durant cette période de confinement.

  1. Réaliser que ce confinement est une opportunité de faire une pause de nos activités extérieures et revenir à l’intérieur.
  2. L’importance de ne pas céder à la peur, de garder un niveau vibratoire haut à l’aide des pratiques renforçant la présence (respiration consciente, ancrage, méditation) 
  3. Éviter de regarder, lire, ou écouter des informations anxiogènes.
  4. L’importance de l’hygiène diététique pour renforcer le système immunitaire.

Se Libérer du Stress – Entretien avec Dana Hammour

Podcast Se Libérer du Stress – Entretien avec Dana Hammour


Dana Nammour
est ostéopathe, étiothérapeute et pratiquante de médecine énergétique. Elle exerce à Paris.

Son site I Sa page Instagram.

Catégories
Gérer le stress Podcast

Gestion du Stress : Ces 3 Stratégies À Éviter

Utilisez-vous une ou plusieurs de ces trois stratégies pour gérer le stress ? Si oui, il est temps d’arrêter.

Découvrez dans cet épisode pourquoi ces solutions ne fonctionnent pas et ne font qu’entretenir le problème.

Gestion du Stress : Ces 3 Stratégies À Éviter Podcast

STRATÉGIE 1 : RECHERCHER L’APPROBATION

Rechercher l’approbation c’est se conformer à l’attente des autres, en commençant par celle de ses parents. L’enfant introverti va chercher à faire plaisir, à bien se comporter, pour éviter les situations de conflits. Au lieu d’exprimer ce qu’il ressent, il va dire et faire ce que l’on attend de lui.

Ce rapport aux autres continue souvent durant l’âge adulte. On prend l’habitude d’agir à partir de l’extérieur plutôt qu’à partir de soi. On se comporte de façon à être apprécié, aimé et respecté, en s’alignant sur l’attente des autres.

Cette première stratégie peut parfaitement fonctionner pendant un temps. On peut en effet être populaire et avoir de la réussite dans certains aspects de sa vie.

Mais cette stratégie va avoir deux conséquences.

  1. À force d’agir à partir des attentes des autres, on ne va plus savoir ce que l’on souhaite réellement.
  2. À force d’inhiber l’expression de soi, on va perdre la capacité d’exprimer clairement et avec bienveillance, ce que l’on pense et ressent.

Ces deux dynamiques risquent de renforcer les sentiments de stress et d’insatisfaction : le stress, dû à un rapport aux autres qui nous coute de plus en plus en énergie ; l’insatisfaction de ne pas pouvoir être compris.

La continuité de cette première stratégie est de celle d’endosser pleinement un rôle.

STRATÉGIE 2 : ENDOSSER UN RÔLE

La deuxième stratégie est une extension de la première. C’est de créer un cadre où l’on sera accepté et apprécié.

Une personne va par exemple mettre en avant son rôle (son métier, son statut de parent, son art) dans son rapport aux autres. Elle va porter son expertise ou son rôle dans la société comme un masque lui évitant d’exprimer ce qu’elle ressent ou pense réellement.

Si c’est plus souvent le personnage – la maman, le professionnel, l’artiste, l’intellectuel, le spirituel, l’écologiste …. – qui s’exprime au lieu de la personne, cela indique que c’est une stratégie d’évitement.

On utilise notre expertise, notre rôle dans la société, pour avoir l’approbation et l’amour des autres.

Mais, mettre un masque d’expertise – et même si cela peut nous amener de la reconnaissance et du succès – va créer encore plus de décalage entre ce que l’on ressent et ce que l’on exprime.

Enfin, la troisième stratégie utilisée pour naviguer les relations sociales et personnelles (et le stress qu’elles peuvent créer), résulte d’un désenchantement avec la seconde.

La personne va remettre en question son rôle : « suis-je juste une maman ? », «  Est-ce que c’est le bon métier pour moi ? », «  Suis-je dans le bon endroit pour pouvoir être compris ? » …

Cette remise en question peut venir d’un sentiment d’insatisfaction avec le quotidien ou peut survenir suite à un changement dans les circonstances de vie.

Par exemple, une femme qui ne s’exprime qu’à travers son rôle de maman va se retrouver déstabilisée lorsque ses enfants quitteront le domicile.

La troisième stratégie va alors consister à trouver un nouveau rôle.

STRATÉGIE 3 : TROUVER SA VOIE

Depuis que je travaille dans le milieu de la santé et du mieux-être (en 2000, j’ai ouvert mon premier cabinet de chiropratique), j’ai pu constater un besoin croissant chez les personnes que j’accompagnais, celui de trouver sa voie.

«  Quelle est ma raison d’être ? Quels sont mes talents ? Que suis-je censé contribuer au monde ? » sont des questions qui reviennent souvent.

On peut développer l’idée qu’une fois que l’on aura trouvé sa place dans le monde, alors tout sera bien plus facile; que l’on n’aura plus besoin de se forcer ou de faire des efforts. Il suffirait de trouver sa voie pour que les autres puissent me comprendre et me soutenir dans mes projets.

Cette troisième stratégie consiste donc à rechercher la bonne voie professionnelle, les bonnes personnes reflétant les mêmes valeurs que nous, la bonne personne pour une relation amoureuse, etc.

Le problème avec cette stratégie, c’est que c’est une extension de la seconde. On remplace un rôle par un autre. On recherche l’environnement (la bonne personne, le bon travail, la bonne communauté) qui va nous accepter, celui qui va nous permettre de nous épanouir.

Ces trois stratégies vont contribuer à nous aliéner à notre propre sensibilité. On va graduellement perdre de la clarté sur ce qui nous inspire réellement et l’on va aussi ne plus savoir comment exprimer ce que l’on pense et l’on ressent.

Le résultat de cela : manque de joie et de confiance en soi.

La bonne nouvelle c’est que prendre conscience de ces fonctionnements est une première étape importante vers le changement.

Si aujourd’hui vous avez conscience qu’il y a un décalage entre votre monde intérieur et votre environnement extérieur, c’est que vous n’êtes plus en train d’agir et de choisir uniquement à partir de l’extérieur comme vous avez pu le faire durant l’adolescence ou vos années de jeune adulte.

Si aujourd’hui, vous ressentez la nécessité de vous affirmer davantage pour votre bien-être et votre épanouissement, et cela même au risque d’aller à l’encontre de l’attente des autres, c’est que vous êtes probablement prêt à abandonner ces trois stratégies pour explorer une nouvelle voie.

Une voie qui vous permet de voir bien plus clair en vous et d’exprimer avec efficacité et bienveillance votre vision du monde.

Cette nouvelle voie consiste à agir à partir de soi plutôt qu’à partir des attentes (imaginées ou réelles) des autres. Cela nécessite de devenir plus attentif au moment présent pour sortir de nos automatismes de pensées. La pratique de la méditation de pleine conscience (exercices disponibles ici) est la première étape dans ce processus de retour vers soi. Puis la méditation introspective va permettre d’approfondir ce travail et libérer graduellement l’expression de soi.

Et cela va changer en profondeur la qualité de nos relations et par extension la qualité de notre vie : plus de confiance (moins de stress) et plus de joie !

Si vous employez une ou plusieurs des trois stratégies – rechercher l’approbation, endosser un rôle, rechercher sa voie -, vous pouvez faire avec moi une séance découverte pour voir comment la méditation introspective peut vous être bénéfique. Planifier ici une séance découverte.

Si vous avez des questions ou souhaitez réagir sur ces trois stratégies, laissez un commentaire ci-dessous !