Catégories
Interview Méditation et Yoga pour Enfant Podcast

Les Enfants Enseignent la Méditation aux Anciens

Un bus de 25 enfants âgées de 4 à 6 ans se rend à une maison de retraite. Une fois sur place, les enfants partagent avec les aînées des exercices de méditation et expriment leurs émotions.

Ce « projet intergénérationnel » est porté par Manon Jean, fondatrice d’Arbre en Coeur, un organisme proposant des ateliers méditations et « météo intérieure » dans des dizaines d’écoles au Québec.

Dans cet épisode, je m’entretiens avec Manon sur cette étonnante et touchante initiative: le projet intergénérationnel. J’ai trouvé ce qu’elle fait inspirant et je crois que vous serez aussi sensible à sa démarche et à ces enfants et ces personnes âgées qui découvrent un nouveau monde dans le regard de l’autre.

Regarder Les Enfants Enseignent la Méditation aux Anciens

Écouter Les Enfants Enseignent la Méditation aux Anciens

Liens: Arbre en Coeur: http://arbreencoeur.com ; Vidéo Projet Intergénérationnel. [/message_box]

Catégories
Méditation et Yoga pour Enfant Podcast

Respirer Avec Doudou, Méditation Enfant

On va voir dans cet épisode une méthode aussi simple que bénéfique pour permettre à l’enfant de ramener l’attention vers son corps et son intériorité.

Écouter Respiration Avec Doudou, Méditation Enfant

J’ai découvert cet exercice à travers le travail de Dominique Butet.

Dominique Butet est enseignante et pratiquante de méditation. Elle a découvert la méditation à travers le monde bouddhiste en visitant plusieurs communautés autour de Dharamsala, en Inde du Nord.

Depuis elle incorpore la méditation à son travail d’enseignante et elle a coécrit le livre La méditation pour les enfants, une initiation avec Yupsi le petit dragon (éd. Marabout).

Dominique suggère de mettre l’enfant au centre de son évolution, en lui confiant des outils qui le rendent acteur de son présent et responsable de son avenir.

La méditation permet selon elle de mieux canaliser son attention et de développer sa concentration afin d’être pleinement présent lors des apprentissages, notamment ceux dispensés à l’école.

Dominique note que l’on peut introduire la méditation même à un très jeune âge vers 3 ou 4 ans. Il faut profiter dit-elle de la plasticité du cerveau à cet âge qui est qui bien plus importante que celle d’un adulte.

Les enfants qui découvrent tôt cette expérience progressent rapidement et ils y prennent gout, car ils en ressentent les effets bénéfiques et ils s’amusent.

Dominique recommande un exercice simple.

Respirer avec Doudou

L’enfant est allongé sur le dos. Il pose son doudou sur le bas de son ventre et porte toute son attention sur le va-et-vient de celui-ci. Il ressent le doudou qui avance ou recule, monte ou descend, avec les respirations.

L’adulte pourra au début guider l’exercice, en rappelant à l’enfant de ressentir les mouvements de son doudou et cela pendant 3 respirations.

Cet exercice simple va introduire une notion fondamentale. Il est possible de volontairement tourner l’attention vers soi, vers ses ressentis.

En grandissant, l’enfant sera de plus en plus sollicité par les demandes extérieures, son attention sera accaparée par le monde autour de lui. S’il apprend très jeune à volontairement et régulièrement retourner l’attention vers son corps, vers ses émotions, et vers ses pensées cela sera une aptitude précieuse pour son bien-être.

Source: Ultreïa #10

Catégories
Article invité Méditation et Yoga pour Enfant

Comment Pratiquer la Yoga Avec Vos Enfants

Ceci est un article invité de Fanny Stassar

“Je suis une yogi passionnée et dingue de nourriture. Quand je ne jongle pas entre ma passion pour l’écriture et mes désirs de voyage, je travaille comme traductrice et je cuisine sans cesse, essayant les produits du marché que je trouve les plus intrigants”.

Le yoga est sans doute l’une des activités les plus enrichissantes. Entre force et équilibre mental, spirituel et physique, les bienfaits sont nombreux. De plus, le principe même du yoga est de s’enrichir en tant que personne individuelle, mais également en tant que personne sociale. Alors quoi de plus beau que de vouloir transmettre ces valeurs à ses enfants ?

Pas besoin de faire partie du dernier studio à la mode : un simple petit tour sur le Web, et vous trouverez d’excellentes vidéos et exercices gratuits enseignés par des professionnels. Vous pouvez les pratiquer à la maison, dans la pièce la plus calme ou spacieuse, voire même la chambre des enfants. Avec ces drôles de noms de postures, les enfants adorent imiter les grands faire du yoga. Alors profitez-en, dites-leur comment ranger leur chambre efficacement et en vitesse, et à vous la séance de yoga en famille : vous faîtes ainsi d’une pierre, deux coups !

Les bienfaits du yoga pour les enfants

Comme pour les adultes, le yoga apporte énormément de bienfaits pour une bonne qualité de vie.

En plus d’apprendre la relaxation, la concentration et le calme, il réduit le stress. Mais il leur apporte aussi une connexion à leur corps à travers la flexibilité, la force et la stabilité. Autant de qualités qu’ils appliqueront dans leur vie de tous les jours, car quand on est bien dans son corps, on est bien dans sa tête !

Les différents types de yoga pour les enfants

Vous pouvez commencer à faire du yoga avec vos enfants vers 2 ou 3 ans (certains commencent à partir de 6 semaines, mais pas de pression, toutes les familles et tous les enfants sont différents). L’important c’est de garder les choses simples et amusantes. C’est un moment de bien-être pour vos enfants, mais pour vous aussi! Pas besoin de compétition, de poses parfaites ou de comparaison. Commencez par une respiration lente, posée et consciente afin de se déconnecter des tracas quotidiens. Ensuite, amusez-vous et surtout ne vous aventurez pas dans des postures trop acrobatiques qui pourraient blesser l’un d’entre vous. Avec les plus jeunes, tenez-vous-en aux postures basiques qui ne provoquent aucune pression, ni sur les articulations ni sur les muscles, comme par exemple : la montagne, l’arbre, le papillon, le triangle, le chien, la vache et le chat… tout cela en version douce.

Les accessoires pratiques

Pour les séances avec vos enfants, très peu de choses suffisent. L’important c’est de se relaxer et de passer un bon moment en ensemble. Cependant, vous pouvez trouver des accessoires de fortune avec ce que vous avez à la maison : les coussins, les couvertures et les tapis font de bons amortisseurs pour les genoux, le derrière et le dos; une ceinture ou de vieilles chaussettes à tenir des deux mains pour servir pour l’étirement des bras et des épaules.

Quand et où ?

Pour la plupart des parents, le meilleur moment reste après l’école et les devoirs, ou même juste avant le coucher. En effet, après le yoga, les enfants sont souvent plus posés et relaxés. Choisissez aussi une pièce de la maison assez spacieuse pour vous permettre de faire les mouvements en toute tranquillité, et assez calme et chaleureuse pour en ressentir le bien-être. La chambre à coucher, ou le salon sont souvent les endroits préférés. Si vous choisissez la chambre, cela est aussi une bonne excuse pour que vos enfants sachent comment ranger leur chambre régulièrement. Lors des beaux jours, profitez également des parcs et jardins pour vous exercer avec les enfants, ils pourront s’y défouler et dépenser leur énergie positive dans un joli environnement.

Les postures qui cartonnent

En plus de leur noms marrants, certaines postures sont également hilarantes à effectuer avec vos enfants. Essayez par exemple :

Le bébé heureux : couchés sur le dos, les genoux pliés vers les épaules, et les pieds vers le ciel, attrapez la plante de vos pieds avec les mains, et balancez-vous doucement de droite à gauche. Cela est souvent plus facile pour les enfants qui ont toujours cette impressionnante flexibilité (et la garderont plus longtemps s’ils continuent le yoga régulièrement !)

La grenouille : accroupis, les fesses très proches du sol, joignez les mains en forme de prière et écartez les genoux avec vos coudes. Vous ressemblerez ainsi à une famille de grenouilles, et bien que facultatifs, les coassements ajoutent un petit truc en plus à cette posture que les enfants adorent.

Faites le prunier : on se tient debout, bien droit, et on remue les bras, les jambes, la tête, et on se secoue comme un prunier. On peut même crier et soupirer…lâchez tout !

Rappelez-vous que le plus important est de vous amuser avec vos enfants, et qu’il vaut mieux une petite séance de 10 minutes tous les deux jours, que deux séances d’une heure par mois.

Faire du yoga avec vos enfants est un fou rire garanti. C’est aussi un moment de bien-être précieux, de méditation, de déconnexion du stress du quotidien et des écrans de télévision. Le yoga est un moment d’écoute de soi et de son ressenti, et du monde et des personnes qui nous entourent. Cela deviendra vite un moment qui vous enrichira et renforcera les liens entre vous et vos enfants.

Offrez-vous et à votre famille un moment de connexion rien qu’à vous dans ce monde agité.

Catégories
Interview Méditation et Yoga pour Enfant Podcast

Confiance En Soi Enfant

Manon Jean est auteure de trois livres sur la gestion émotionnelle des enfants. Manon s’est appuyée sur ses propres années de méditation, de travail et d’étude pour expliquer clairement et simplement aux enfants l’attention consciente et le toucher aimant.

Le programme Arbre en coeur, qu’elle a fondé en 2008, a été suivi par plus de 5000 élèves dans des écoles au Québec.

Dans cet entretien Manon partage avec nous comment soutenir la confiance d’un enfant.

Je vous recommande, si vous ne l’avez pas fait, d’écouter aussi  la première interview que j’ai faite avec Manon.

Écouter Confiance en Soi Enfant

Formation La Météo Intérieure des Enfants

Animée par Manon Jean le samedi 1er octobre 2016 à Bruxelles, Belgique.

En savoir plus >>

Catégories
Interview Méditation et Yoga pour Enfant Podcast

Comment Donner Envie Aux Enfants de Méditer?

En tant qu’adultes nous savons que la méditation fait beaucoup de bien et beaucoup de parents ressentent qu’apprendre cette habitude à leurs enfants serait une bonne chose. Mais voilà, comment faire pour donner envie aux enfants de faire des exercices au calme alors que souvent ils n’ont qu’une vie c’est de jouer et se défouler.

Matéo et le massage caméléon couvert HRPour répondre à cette question, j’ai eu le plaisir d’accueillir Manon Jean, fondatrice du programme Arbre en coeur, qui anime des ateliers pour aider les enfants à développer la pleine conscience. Elle est également l’auteure de 3 ouvrages, dont le dernier, Mathéo et le massage Caméleon vient tout juste de paraitre en Europe aux éditions CARD.

Dans cet entretien Manon nous révèle l’importance de familiariser les enfants avec la pleine conscience et donne quelques suggestions aux parents et aux enseignants.

Entretien avec Manon Jean

Notez ce podcast sur iTunes, merci!

Plus d’articles sur Méditation Enfant

Correction: Le fils de Manon s’appelle Renaud et non Mathéo.

Liens

Le programme L’Arbre en Coeur.

Catégories
Méditation et Yoga pour Enfant

Hyperactivité de l’Enfant: Quelles Sont les Solutions

On estime entre 5 à 20 % les enfants qui seraient hyperactifs et manifesteraient un manque d’attention. Cette condition, qui concerne majoritairement les garçons, se répercute sur le comportement à la maison et sur la réussite scolaire. Une approche incluant des modifications dans le comportement des parents, des changements dans l’alimentation, une bonne stimulation physique et la méditation serait efficace pour permettre à l’enfant de s’épanouir.

Hyperactivité de l’enfant: Une condition qui peut s’avérer vite handicapante

Par nature, les enfants sont actifs et ils aiment jouer et explorer leur environnement. Cependant, lorsqu’un enfant est continuellement incapable de tenir en place, d’aller au bout d’une activité (scolaire ou ludique), ou d’écouter lorsque l’on s’adresse à lui, cela risque d’entraver sa socialisation et son apprentissage. De plus, les parents et les instituteurs développent souvent un sentiment de frustration face à ces enfants qu’ils n’arrivent pas à canaliser. Souvent, aux États-Unis, et parfois en France, c’est la solution médicamenteuse qui est retenue. Or, comme nous l’apprend Thomas Armstrong, auteur du Radiant Child, brider chimiquement un enfant, sans tenir compte des facteurs qui peuvent l’aider à mieux s’intégrer dans la société, n’est pas une solution.

Le rôle des parents

Si certains facteurs génétiques prédisposent l’enfant à l’impulsivité, à l’hyperactivité et au manque d’attention, l’environnement psychosocial influe également sur l’apparition ou non de ce trouble du comportement (1). Des parents faisant face à beaucoup de stress risquent de favoriser l’apparition de ce trouble chez leur enfant. Les parents qui pratiquent la méditation, ou qui au moins, apprennent à mieux gérer leur stress, vont offrir un environnement émotionnel favorable au bon développement de leurs enfants. Mais parfois, cela ne suffit pas.

L’importance d’encourager l’enfant

L’enfant a besoin d’être encouragé et épaulé. Un enfant hyperactif, souvent en situation d’échec scolaire, risque de développer un manque d’estime et un retrait sur soi. Cela a été associé, à l’âge adulte, à un comportement asocial, voire agressif (2). Il est donc important de souvent encourager et soutenir les efforts de l’enfant. Une étude publiée dans les Archives of Psychiatry révèle que, si les parents ont toujours une approche autoritaire et qu’ils montrent peu d’affection, l’enfant a six fois plus de chance de développer un problème de comportement.

Moins de sucre dans son alimentation

L’alimentation semble également être liée à la prévalence de ce problème. Dans son livre sur l’hyperactivité des enfants (3), le pédiatre Benjamin Feingold explique comment le sucre raffiné contribue à cette condition. De plus, une étude conduite par Robert Thiel, Ph.D., révèle qu’un enfant hyperactif sur deux bénéficie d’une amélioration de son comportement, grâce à une simple prise de calcium en complément alimentaire (4).

Le toucher et le mouvement restent indispensables

Les enfants ont besoin de contacts et de mouvement pour leur bon développement neurologique et affectif. En effet, une immobilisation passagère, comme celle observée chez les enfants souffrant d’une fracture, amène ces derniers à être plus irritables. De plus, le mouvement de balancier que l’on observe chez certains enfants dans les foyers semble résulter d’un manque de contacts et de mouvement.

Dans son livre, The Brain : The Last Frontier (Warner Books), R. Restak note que le fait de porter un enfant ou la proximité physique affecte le développement mental et social de l’enfant ainsi que son comportement. Tous les mouvements, même passifs, comme être bercé, entraînent des stimulations dirigées vers le cervelet.

Cette stimulation permet le bon développement du système nerveux de l’enfant et va aider à diminuer l’hyperactivité et le manque d’attention. Il faut donc donner de l’espace à un enfant hyperactif et lui permettre de régulièrement dissiper le trop-plein d’énergie à travers le jeu et le mouvement. Ce n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’on demande aux enfants de rester immobile pendant plusieurs heures sur une chaise d’école. Heureusement, le système scolaire commence à évoluer et prend en compte le besoin de mouvement que tous les enfants ont, qu’ils soient hyperactifs ou pas.

Note: les soins chiropratiques peuvent aider à diminuer l’hyperactivité en agissant sur la bonne stimulation du système nerveux. Une étude comportant un groupe de contrôle a évalué les effets des soins chiropratiques chez les enfants souffrant d’hyperactivité et de manque d’attention (Attention Deficit Hyperactivity Disorder) et a révélé une amélioration significative chez 57 % d’entre eux (5).

Initier son enfant à la méditation

Enfin, la pratique de la méditation peut aussi offrir une précieuse aide. Elle permet à l’enfant d’apprendre à canaliser son attention. Une étude (6) ayant porté sur des enfants diagnostiqués avec un trouble de l’attention et de l’hyperactivité a suivi plusieurs familles pendant 6 semaines. Durant cette période, les parents et l’enfant ont fait deux séances de méditations guidées par semaine en addition à des séances à la maison. Après les systèmes les parents ont noté que leurs enfants manifestaient une meilleure estime de soi et que la relation parents-enfants s’est améliorée. Les enfants ont noté mieux dormir, moins d’anxiété, et une meilleure capacité de se concentrer à l’école et moins de conflits. Les parents ont noté se sentir plus heureux, moins stressés, et mieux capable de gérer le comportement de leur enfant.

enfant méditation
Les enfants prennent rapidement plaisir à méditer.

À une époque où l’on semble toujours manquer de temps, surtout lorsque l’on a des enfants en bas âges, prendre le temps d’initier toute la famille à la méditation peut paraître inaccessible. Pourtant, les bienfaits seront considérables et méritent largement d’investir 10 à 15 minutes par jour à la méditation. Un enfant peut commencer à méditer (pas nécessairement assis immobile) à partir de 5 ans. Voilà une méditation guidée pour enfant: Calme comme une grenouille.

Pour les parents, je vous invite à vous inscrire à la newsletter pour recevoir gratuitement le support nécessaire pour commencer à méditer.

RÉFÉRENCES ET SOURCES DOCUMENTAIRES

1/ BIEDERMAN J., Family-Environment Risk Factors for Attention, Deficit Hyperactivity Disorder, Archives of General Psychiatry, June 1995

2/ Helping ‘Type A’ Children Avoid A Lifetime of Angry Behavior, Stanford University News Service.
3/ FEINGOLD B., Why Your Child Is Hyperactive ?, Éditions Random House, 1985.

4/ THIEL R. Ph.D, Nutrition-Based Interventions for Attention, Deficit Disorder and Attention, Deficit Hyperactivity Disorder, Nutritional Perspectives (Journal of the Council on Nutrition of the American Chiropractic Association), Vol. 21, N°.1.

5/ GIESEN J.M., CENTER D.B., LEACH R.A., An Evaluation of Chiropractic Manipulation as a Treatment of Hyperactivity in Children, Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, october 1989.

6/ Harrison L., Manocha R., Rubia K. Sahaja Yoga Meditation as a Family Treatment Programme for Children with Attention Deficit-Hyperactivity Disorder, Clinical Child Psychology Psychiatry, Oct. 2004, vol. 9, no. 4.

Photo enfant qui médite: bradford.enjoymeditation.org

Catégories
Méditation et Yoga pour Enfant

Relaxation Enfant : Calme Comme Une Grenouille

Permettre aux enfants de se focaliser sur leurs ressentis les aide à se détendre et à se calmer. Cela offre également des bienfaits pour leur santé physique et émotionnelle. Vous pouvez découvrir ici en 5 photos les bienfaits de la méditation pour enfant.

Calme Comme Une Grenouille

Ci-dessous vous allez découvrir une méditation guidée pour les enfants qui est tirée d’un ouvrage de Eline Snel que je vous recommande : Calme et Attentif Comme Une Grenouille (voir plus bas descriptif de l’ouvrage).

calme comme une grenouilleDescription du livre

Pourquoi la méditation pour les enfants ?

Les enfants sont de plus en plus facilement distraits : jeux vidéos, SMS et autres voleurs d’attention altèrent leurs capacités de concentration. Ils sont aussi stressés, comme les adultes : certains ne parviennent pas à s’endormir. D’autres sont inquiets : comment trouver le bouton « pause » quand les idées tournent dans la tête ? Parents et professeurs sont démunis face à cette situation. La méditation est une méthode d’apprentissage de la sérénité adaptée aux besoins des petits. Elle connaît un développement fulgurant aux États-Unis et en Europe du Nord.

La méthode d’Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat-Zinn. Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l’instant présent et à prendre du recul par rapport à l’agitation et aux ruminations.

Ce livre est une véritable boîte à outils pour aider son enfant à changer d’état d’esprit et de relation avec le monde qui l’entoure. On trouve : Des exercices à faire au quotidien (sur le chemin de

l’école, à table, quand on regarde un film ensemble, etc.) pour apprendre à regarder, écouter, découvrir ses émotions. Une rubrique « Trucs pour la maison » qui conduit parfois à des découvertes inattendues sur l’enfant ou sur soi-même.

Voir le livre sur Amazon.

Catégories
Interview Méditation et Yoga pour Enfant

Méditation Enfant avec Malory Malmasson

Découvrez une méditation guidée pour votre enfant sur le thème de la féérie (lien sous la vidéo) mais avant cela je vous invite à écouter Malory, la créatrice de cette méditation guidée. Elle nous parle

– des bienfaits de la méditation pour les enfants,

– du rôle de l’imaginaire pour aider les plus petits à faire face à leurs inquiétudes et à leurs peurs.

Album sur amazon.fr:  Magie et Féerie: Voyages Pour Enfants

Cet article fait partie de la rubrique Méditation Enfant.

Catégories
Méditation et Yoga pour Enfant

Méditation Pour Enfant? La Réponse en 5 Photos

Dans cette vidéo on va découvrir en 5 photos les bienfaits de la méditation pour les enfants.

 

[divider scroll_text= » »]

 

Version texte de la vidéo

Hayden Kelly, 10 ans, pratiquant la méditation.
Hayden Kelly, 10 ans, pratiquant la méditation.

1) Un papa et son fils méditent

Andrew Kelly, de Boston (E.U) note que lui et son fils de 10 ans, Hayden, méditent ensemble depuis que Hayden a 7 ans. Chaque matin avant l’école, père et fils s’installent sur des coussins les jambes en tailleur, les yeux fermés, et observent l’expansion de leur poitrine avec chaque respiration.

« Nous méditons 12 minutes, car 12 est son chiffre préféré », explique Andrew.

Il ajoute que pratiquer la pleine conscience permet au cerveau de se détendre et de se concentrer sur ce qui se passe dans l’instant.

Il a créé un programme appelé les Boston Buddha où il enseigne la méditation aux enfants à l’école.

Tout comme ce papa de Boston, de plus en plus d’adultes ayant expérimenté les bienfaits de la méditation cherchent à la partager avec les enfants.

L’une des plus célèbres de ces personnes à promouvoir la méditation pour les enfants c’est Goldie Hawn.

Goldie Hawn, entourée d'enfants lors d'une rencontre MindUp
Goldie Hawn, entourée d’enfants lors d’une rencontre MindUp

2) Programme méditation

Goldie Hawn, actrice américaine, a créé un programme MindUp qui a été suivi à ce jour par 150 000 enfants à travers le monde.

La célèbre active note avoir passé les dernières 10 années à étudier le fonctionnement du cerveau auprès de neurologistes et psychologues pour mettre au point son programme.

« Nous apprenons aux enfants à faire des pauses cerveau, car chaque cerveau a besoin d’un break de temps en temps, et nous savons que la méditation permet de développer un cerveau plus fort » note l’actrice lors d’un entretien avec ABCNews.

Elle ajoute que « découvrir ces méthodes de pleine conscience et de relaxation à un jeune âge, permettra ensuite aux enfants d’en profiter toute leur vie. »

Et effectivement de plus en plus d’études scientifiques révèlent les bienfaits de la méditation pour les enfants.

Séance de méditation en école primaire
Séance de méditation en école primaire

3) Méditation et Recherche

Une étude conduite à UCLA a révélé que les enfants en classes primaires qui pratiquaient la méditation de pleine conscience pendant 30 minutes deux fois par semaine avaient une amélioration dans leur comportement, et de meilleurs résultats dans les tests faisant appel à la mémoire et à la concentration par rapport aux enfants non-méditants.

Une étude conduite sur 3000 enfants au San Francisco Unified School District a révélé une impressionnante amélioration dans les résultats scolaires. De plus le taux de retenues et d’expulsion a diminué pour ces enfants.

L’un des bienfaits les plus nets de la méditation pour les enfants, c’est de les canaliser surtout lorsqu’ils sont très actifs.

Enfant hyperactif suivant un cours de méditation en Inde.
Enfant hyperactif suivant un cours de méditation en Inde.

4) Hyperactivité et méditation

Une étude conduite par les docteurs Kratter Jonathan, et Hogan John, a porté sur 24 enfants ayant eu un diagnostic d’hyperactivité et de trouble de l’attention. Les enfants furent répartis en un groupe de contrôle et un groupe de méditation.

Ceux dans le groupe de méditation étaient suivis individuellement pendant 20 minutes, deux fois par semaine, pendant 6 semaines. Les enfants s’asseyaient les yeux fermés, respiraient doucement et répétaient  un mot d’abord à haute voix puis mentalement.

La durée de ces séances était au départ de 2 minutes puis est montée graduellement jusqu’à 8 minutes. Au bout des 6 semaines les enfants dans le groupe méditation. Eurent une nette diminution dans leur degré d’impulsivité et une meilleure aptitude à la concentration.

La méditation est-elle utile pour les enfants?
La méditation est-elle utile pour les enfants?

5) Méditation Enfant ?

Vivre le moment présent semble être une aptitude innée chez les enfants pour quoi alors leur apprendre à méditer ?

Les enfants aujourd’hui sont exposés à plus de stress que leurs parents pourraient penser. Un enfant sur cinq aurait des inquiétudes par rapport à ce qui se passe dans da vie. Et selon le rapport annuel de l’American Psychological Associtation. Plus de 30% manifestent des symptômes associés au stress comme la difficulté à dormir. Cette tendance on la retrouve dans la plupart des pays occidentaux.

La méditation est non seulement bénéfique pour améliorer le bien-être des enfants aujourd’hui, elle sera pour eux un outil précieux pour grandir sainement dans un monde en perpétuel changement.

Que faire ?

Si vous êtes parents, tonton ou tante, si vous travaillez avec des enfants, ou simplement si vous aimez les enfants, apprenez à méditer. Un adulte qui médite est la meilleure façon d’initier un enfant à l’art de vivre le moment présent. Ensuite, vous pourrez utiliser les outils adaptés aux enfants pour leur apprendre à faire le calme en eux  et à se ressourcer.

Avez-vous médité auprès de votre enfant (ou aimeriez-vous le faire) ? Si oui, partager votre expérience dans la zone commentaire.

[message_box title= » » color= »yellow »]

Sources:

– Dossier méditation sur ABCNews

– Association de Goldie Hawn: MindUp

Vidéo jeune hyperactif en Inde.

– Musique de fond vidéo: Marc Salona

[/message_box]

Commentaires sur la page Facebook

meditation enfant FB

Catégories
Méditation et Yoga pour Enfant

L’Exercice de la Petite Fourmi

Exercice de méditation pour les enfants

méditation pour enfant

La méditation qui est en pleine expansion en occident s’invite petit à petit dans l’univers des enfants. Et ce ne sont pas seulement les enfants de parents qui méditent qui en profitent. Le milieu scolaire s’ouvre peu à peu à cette pratique. Aux Pays-Bas, le ministère de l’Éducation a décidé de former le corps enseignant à une pratique de pleine conscience promut par la psychologue Eline Smet. En France, la psychologue clinicienne Jeanne Siaud-Facchin a créé 5 ateliers de pleine conscience dans un établissement scolaire à Marseille. Voilà un des exercices qu’elle propose dans ses ateliers.

La promenade de la petite fourmi

Dans les protocoles de MBSR (Réduction de stress basée sur la pleine conscience) le balayage corporel des doigts de pied au sommet de la tête, qui consiste à focaliser son attention successivement sur chaque partie du corps, reste un aspect central à cette pratique. Pour les petits, cela peut être plus difficile de les canaliser pendant ce balayage. L’exercice de la petite fourmi est donc une variante que nous propose la psychologue Jeanne :

Le principe en est simple : l’enfant est allongé les yeux fermés. Vous commencez alors à lui raconter la promenade de la petite fourmi qui, partie de son gros orteil droit, en passant par chaque parcelle du corps, remonte progressivement jusqu’au sommet du crâne. Vos décrivez en détail l’ascension de cette petite fourmi qui chatouille entre les orteils, se faufile entre les poils des jambes, entend un vacarme souterrain important lorsqu’elle passe au-dessus du cœur, glisse sur le menton, se fait surprendre par le souffle sorti des narines, etc. Ces descriptions attirent l’attention de l’enfant sur ses sensations corporelles et maintiennent cette attention tout au long de l’exercice. Laissez libre cours à votre créativité pour imaginer toutes les aventures sensorielles de cette fourmi se promenant sir le corps de votre enfant.

Il est utile de noter que guider votre enfant de la sorte vous permettra également de glisser dans la pleine conscience. Tout le monde profitera donc de cet amusant exercice !

[message_box title= »Ressources: » color= »yellow »]

– Source de cet article : le magazine Cerveau & Psycho qui dans son n°52 (Juil-Août 2012) propose un dossier sur la méditation.

– Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne, est la fondatrice des centres Cogito’Z, centres français de diagnostic et de prise en charge des troubles des apprentissages scolaires.

Définition de MBSR

– Source photo : NamasteKid

[/message_box]