Catégories
Comment Méditer Persévérer Dans la Méditation Podcast

5 Obstacles à Une Séance de Méditation

Dans la série Comment Méditer, j’aimerais présenter dans cet article 5 nuisances qui m’ont affecté lors de certaines séances de méditation. Ces 5 obstacles peuvent être évités grâce à un peu de préparation.

Regarder 5 Obstacles à Une Séance de Méditation

5 Obstacles à Une Séance de Méditation Podcast

1. Avoir trop mangé ou pas assez

Faire un gros repas juste avant de méditer n’est pas une bonne idée. La digestion prends de l’énergie et un ventre trop plein peut causer de l’inconfort. Évitons donc de faire une séance trop tôt après avoir mangé. De même, avoir le ventre qui gargouille à cause de la faim peut être une source de distraction. Personnellement, si j’ai trop faim, je sais que je me sentirais agité lors d’une séance de méditation. Dans ce cas, manger un fruit avant la séance peut suffire à apaiser la faim mais sans se sentir lourd.

2. Avoir chaud ou froid

Préparer son environnement pour faire en sorte que l’on s’y sente bien est une évidence. Aérez la pièce où vous êtes si nécessaire. Garder un vêtement auprès de soi au cas où l’on risque d’avoir froid est une bonne idée. Il m’est arrivé en hiver de me lever tôt le matin pour méditer – en teeshirt car je gardais encore la chaleur du sommeil – et de devoir arrêter car soudainement le froid m’enveloppait. Un vêtement à portée de mains évitera de devoir interrompre sa séance.

3. Se sentir trop fatigué(e)

Méditer lorsqu’on se sent fatigué risque de nous mettre dans une trop grande torpeur. Si lors d’une séance je commence à piquer du nez je préfère arrêter et faire plutôt des exercices de respiration ou bien…une sieste. Il est donc utile de choisir un moment dans la journée où l’on ne sent pas trop engourdit pour pouvoir méditer.

4. S’inquiéter d’être dérangé(e)

Si lorsque vous méditez vous ressentez qu’à tout moment une personne peut entrer dans la pièce, vous risquez de garder une tension en vous. Préparez le terrain. Informez vos proches de ne pas vous déranger ou isolez vous dans un endroit où vous serez tranquille. Il faut noter que parfois on peut être pudique et ne pas aimer l’idée d’être observé entrain de méditer (surtout lorsqu’on débute la méditation). Si c’est votre cas, il sera d’autant plus important de choisir un cadre où vous vous sentez à l’aise.

5. Vérifier sa montre

Vous décidez de méditer 20 minutes. Vous vous installez dans la position qui vous est la plus confortable et vous amenez votre attention sur votre respiration. Au bout de quelques minutes vous jetez un rapide coup d’œil sur votre montre pour voir où vous en êtes. Parfois 5 minutes semblent durer une éternité, et d’autre fois les minutes passent sans qu’on les sente. Si l’on doit sans cesse interrompre sa méditation pour regarder l’heure on ne pourra pas profiter pleinement de sa séance. Une solution simple consiste à utiliser un minuteur (la plupart des téléphones portables ont cette fonction) pour pouvoir s’adonner pleinement à sa méditation sans se soucier du temps.

Prévenir ces 5 obstacles permettra de profiter des meilleures conditions pour une bonne séance de méditation. Avec le temps, il est possible d’intégrer à son ressenti les sensations d’inconfort (douleurs, froid, faim), de ressentir leur énergie sans se crisper et essayer de les fuir. Mais lorsqu’on débute la méditation, il est recommandé d’éliminer au mieux les sources de distractions. Comme le dit l’expression «on apprends à naviguer par temps calme».

Photo illustration de Ken Epstein.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires