Catégories
Apprendre à Relativiser Communiquer Podcast

Comment Gérer Un Conflit En 3 Étapes

Voilà la question d’une lectrice que j’ai reçu récemment :

J’attends toujours vos courriels et podcasts avec impatience. Je commence tranquillement à pratiquer la méditation et, chaque fois que je lis ou que j’écoute vos messages, ils m’aident à me recentrer sur moi. Petite question: comment utiliser la méditation pour agir sur un conflit vécu dans notre vie personnelle ou au travail?

Écoutez ce podcast pour découvrir comment gérer un conflit

Retranscription de l’audio

Merci, Martine, pour votre question qui concerne pas mal de monde.

On a tous eu un moment dans notre vie où l’on a été en conflit avec quelqu’un.

Ça peut être quelqu’un de la famille, un conjoint, un collègue de travail, un patron, un voisin, etc.

Il arrive un moment où l’on se heurte à une autre personne. Ce conflit risque alors nous distraire, nous stressé, et même parfois nous empoisonner la vie.

Les conflits ont cette capacité à nous faire agir d’une manière que l’on n’aime pas, qui ne nous ressemble pas.

Et il arrive qu’on ait à subir un conflit, pendant des mois, sans savoir comment se sortir de cette situation.

J’aimerais partager avec vous aujourd’hui, 3 éléments à considérer lorsque l’on est dans une situation de conflit.

Ces 3 éléments lorsqu’ils sont compris vont contribuer à débloquer une situation de conflit.

COMMENT GÉRER UN CONFLIT?

I. L’Utilité de la Relation

Parfois on est tellement exaspéré par la personne avec qui on est en conflit qu’on espère qu’elle disparaisse ou qu’elle nous laisse le champ libre, surtout lorsque l’on ressent que l’on n’arrivera jamais à trouver un accord.

Mais voilà dans bien des cas, cela n’est pas possible. Si vous êtes en conflit avec votre conjoint, votre ex ou un collègue de travail, ils ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Ils font partie intégrante de votre vie.

La question qu’il faut alors de poser c’est qu’elles seront les conséquences si vous cassez définitivement cette relation.

Si par exemple,vous êtes en conflit avec un collègue de travail, vous pouvez quitter votre travail pour résoudre ce problème.

Mais quelles seraient les conséquences d’un tel choix ?

Se poser cette question nous aide à voir l’utilité de maintenir cette relation.

Que cela soit au travail, relation familiale, avec un ex., il y a la possibilité de tout couper, mais le prix à payer n’en vaut généralement pas la peine.

L’idée c’est d’élargir le champ de vision qui a tendance à se focaliser sur le problème, sur le conflit, et voir la globalité de la situation dans laquelle s’inscrit votre relation avec cette personne.

C’est de voir comment cette situation a aussi des points positifs. Si l’on revient à l’exemple du collègue avec qui on est conflit, il est facile de voir les bénéfices de maintenir ce travail et le revenue stable qui va avec.

Repensez à votre situation particulière. Essayez de voir la globalité de cette situation et les points positifs qui s’y trouvent.

Ça, c’est le premier élément pour commencer à prendre du recul et prendre de la hauteur, par rapport à ce conflit.

II. Se Mettre Dans Ses Chaussures

Pour ce deuxième point, il va falloir utiliser un peu votre imagination et vous mettre à la place de la personne avec qui vous êtes en conflit.

Imaginez être cette personne, imaginez comment étaient ses parents avec elle lorsqu’elle était enfant, son éducation, la culture dans laquelle elle a grandi.

Et même si vous connaissez que très peu cette personne qui peut être un voisin, un patron, ou un client, vous pouvez faire cet exercice.

Utilisez les indices à votre disposition – son allure, sa façon de parler, son apparence physique – pour imaginer son passé et sa perspective des choses.

Il est utile de comprendre que le comportement de cette personne est lié à toute une vie faite d’expériences diverses, et on peut même aller plus loin, à la vie de ses parents. Chacun d’entre nous est modelé par notre vécu et on filtre l’expérience du monde à travers un certain conditionnement.

Lorsqu’une personne agit d’une certaine façon avec vous, ne le prenez pas personnellement. Votre comportement et votre façon d’être sont juste des éléments déclencheurs qui mettent en route son comportement qui est conditionné sur toute une vie et qui n’a rien à voir avec vous.

Prendre ce recul est une attitude que l’on peut développer avec un peu de pratique. Cela permet d’avoir des relations plus apaisée et plus mature,et c’est aussi un précurseur au sentiment de compassion.

Pour résumé, mettez-vous dans les chaussures de cette personne et dites-vous qu’elle agit de la sorte non pas à cause de vous, mais parce qu’elle est aujourd’hui cette personne qui a été modelée par les expériences de sa vie.

III. Apprendre à communiquer

Beaucoup de conflits trouvent leur source dans un problème de communication. En effet, communiquer lorsque l’on n’arrive pas à prendre du recul risque d’être difficile. Car l’on va être sur la défensive, et soit s’effacer totalement et s’en vouloir de ne pas pouvoir s’exprimer, soit au contraire, on va agresser l’autre sans pouvoir ou vouloir l’écouter.

Dans les deux cas, une vraie communication est impossible et le conflit va perdurer.

C’est pourquoi intégrer d’abord les deux éléments précédents va permettre de créer un terrain plus favorable à la communication.

Si l’on est capable de voir la situation dans sa globalité et si l’on fait l’effort de se mettre à la place de l’autre, on se sera plus à même de communiquer intelligemment.

Le secret d’une bonne communication c’est de considérer le point de vue de l’autre tout en communiquant son propre point de vue. C’est d’exprimer ce que l’on ressent sans accabler l’autre.

La communication est un vaste sujet et je vous recommande d’explorer les principes de la communication non violente.

En conclusion

Ces 3 éléments pourront beaucoup aider à sortir d’une situation de conflit. Bien entendu, l’intensité d’un conflit et ses possibles conséquences vont beaucoup varier d’une situation à l’autre, mais dans tous les cas, apprendre à prendre du recul et à mieux communiquer ne pourra que vous aider à sortir grandi de cette épreuve.

Une question ou un commentaire? Merci d’utiliser la zone commentaire ci-dessous.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
cat
cat
4 années il y a

merci infiniment pour ce sujet très bien traité et aidant. c’est vrai que c’est difficile de prendre du recul lorsqu’on se trouve englué dans un conflit. vous nous donnez de bonnes pistes pour en sortir positivement. Merci Moutassem

philippe
philippe
4 années il y a

De bons conseils , facile a appliquer si on veux bien ,et qui peuvent nous faciliter la vie et la relation aux autres . Merci pour cela, belle journée a vous .

michele
michele
4 années il y a

Bonsoir
J ai un conflit avec l une de mes soeurs.
C est très violent.
On ne se parle plus depuis le décès de maman.
J ai pourtant utilisé la cnv
Merci de m aider
Cordialement
Michele