Catégories
Article invité Bien-être Physique

Rôle de la Nutrition Dans la Méditation

Article invité d’Oscar du blog Sagesse Santé

Du fait de l’hyperactivité de nos sociétés, une certaine peur de la pratique de la méditation s’est peu à peu développée. On préfère se laisser noyer dans ses journées parfois mal planifiées que consacrer à soi-même du temps. La peur de la méditation vient de ce qu’elle requiert du temps ; elle est d’ailleurs assimilée à tort à une pratique religieuse afin de mieux l’exclure de notre monde où le religieux est accessoire. La quête constante de résultat ne nous laisse malheureusement aucun répit afin que notre esprit puisse se ressourcer.

Dans cet environnement où tout va très vite, la restauration rapide trouve bonne fortune. Prendre des repas précuits en restaurant ou en conserve est devenu monnaie courante au grand dam de notre organisme. 

Notre méconnaissance de la relation profonde qu’entretient l’hygiène alimentaire, la méditation et la productivité, nous coûte malheureusement bien au-delà de ce que nous pensons gagner dans notre style de vie actuelle. Il est pourtant flagrant que tout déficit nutritionnel et de certaines vitamines particulièrement, se traduit par un manque en clarté d’esprit. Difficile aussi d’atteindre la zen attitude avec un déficit en nutriments. Globalement, la nutrition améliore ou prépare à la méditation.

Le cerveau, cette boule de graisse et siège de l’esprit

Nos fonctions cognitives trouvent leur siège dans le cerveau. Le soin dont nous entourons celui-ci détermine nos performances cognitives. Or le cerveau est constitué à plus de 60% de gras sains. Les bonnes graisses structurent la masse cérébrale et lui servent occasionnellement de sources énergétiques en absence de glucide nous apprend Sophie Layé, directrice de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Pour avoir donc un équilibre psychique et être dans les prédispositions pour un état de méditation, vous devez privilégier les acides gras polyinsaturés, les oméga-3 et les oméga-6, les oméga-9, les gras saturés, mono-insaturés de même que le cholestérol. Le cerveau se remet plus vite d’ailleurs de lésions quand il dispose de cholestérol. 

Afin de prendre soin de votre cerveau et de vos fonctions cognitives, consommez des poissons gras dont le saumon sauvage, de l’avocat, de l’huile de coco, du beurre provenant de vaches nourries à l’herbe, et des noix…etc.

Digestion, aliments fermentés et méditation

La digestion tient un rôle important dans l’équilibre corporel et psychique, nécessaire pour une bonne méditation. La digestion peut être facteur de stress pour l’organisme. Certains troubles digestifs peuvent par exemple affecter le sommeil et ainsi accroître le stress qui est un poison pour la méditation. Il existe un type de nutrition : l’alimentation en pleine conscience qui permet de donner à ses repas toute l’attention possible afin de mieux les mâcher et mieux les savourer.

De plus, les aliments fermentés tiennent une place de choix dans le processus de digestion, et donc de la méditation par ricochet. En effet, ces aliments pallient les défaillances des bactéries du microbiote intestinal ; ce sont ces milliards de bactéries utiles qui accomplissent la magie de la digestion. Les aliments fermentés les assistent dans cette fonction et améliorent de fait notre équilibre psychique entier.

Le facteur limitant sucre

Le sucre n’a pas que pour conséquence un bouleversement hormonal pouvant déboucher par exemple sur l’obésité. Il est facteur d’hyperactivité, d’anxiété, de dépression et de fatigue mentale. C’est pour cela d’ailleurs que nous raffolons de toujours plus de sucre en cas de stress. Une consommation élevée de sucre peut entraîner même une addiction du fait du dérèglement hormonal. Le sucre est donc synonyme de tous les maux susceptibles de perturber le parfait équilibre corporel et psychique idéal pour une bonne méditation.

S’agissant des régimes favorisant une bonne méditation, le jeûne intermittent ou fasting, souvent associé uniquement à la perte de poids, est une option idéale. Le jeûne contraint au recueillement ; aussi il pousse le cerveau à produire plus d’hormones de croissance, idéales pour un équilibre général.

Oscar, est un nutritionniste spécialiste des régimes minceurs, des compléments orthomoléculaires et de la gestion du poids, de façon saine et naturelle. Il publie également le site d’information https://sagessesante.fr.


Cliquez ici pour calmer le mental en moins de 10 minutes >> 

Rejoignez +10,000 ayant adopté la méthode expire 10 (Gratuit) 

“Merci pour la séance de méditation qui m’a fait beaucoup de bien, j’ai peut être enfin pris conscience de vivre au présent, encore merci” Karine


Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires