Catégories
Vlog

Ma Rencontre avec un Yogi de 85 ans

« Ce n’est pas le passage des années qui nous usent, mais plutôt ce que l’on fait durant ces années. »

En 2007, alors que je me baladais en vélo le long du Gange, je suis tombé sur une petite maison perdue dans la forêt. Son habitant m’a aperçu et m’a invité à le rejoindre. C’est ainsi que j’ai rencontré Swami Ramanunda. Notre discussion a été très limités – je ne parle que quelques mots en indien, et son anglais était minime -, mais j’ai compris qu’il vivait ici retiré de la société pour suivre son cheminement spirituel.

S’il n’est pas inhabituel de rencontrer des sâdhus dans cette partie de l’Inde, c’était la première fois que je rencontrais une personne de son âge. Sa posture, ses mouvements, son regard m’ont impressionné. Mais surtout ils m’ont rappelé que le vieillissement n’était pas forcément associé à la rigidité, perte de fonction et douleurs dont souffrent de si nombreuses personnes en occident.

Ce n’est pas le passage des années qui nous usent, mais plutôt ce que l’on fait durant ces années.  Sédentarité, mauvaise posture et stress font souffrir nos articulations et notre coeur. À l’opposé, Swami Ramanunda montre qu’un rapport sain au corps et à l’esprit (il pratique quotidiennement le yoga et la méditation) permet de garder un grand niveau de vitalité.

Découvrez ma rencontre avec Swami Ramanunda

Après l’avoir suivi dans sa maison

Il m’a parlé de son maître (l’homme dont on voit le portrait) et ensuite il m’a proposé de faire des exercices de yoga et de pranayama. J’avoue que j’ai un peu souffert! Ce n’était pas pédagogique comme un cours de yoga le serait en occident. Mais sa bienveillance a compensé son exigence. Après 30 minutes de postures et de respiration, de « oumf » et de « aie », je suis ressorti en une pièce et étonnamment en grande forme. On a échangé encore quelques mots, j’ai remercié Swami et je suis remonté sur mon vélo.

En roulant sur le sentier, je ressentais le plaisir d’avoir un corps en pleine forme. Je pressentais qu’il était de possible de garder cette vitalité dans les années qui allaient venir. Il « suffirait » de continuer à bouger mon corps, de solliciter mes articulations et mes muscles, de respirer pleinement… toutes ces choses qui semblent si naturelles, mais que tant de personnes finissent par négliger.

À vous maintenant

À quoi ressemble votre semaine? Êtes-vous surtout sédentaire et dans votre mental, ou bien bougez-vous régulièrement en étant conscient de votre corps et de votre respiration?

Envie de commencer à faire un exercice en douceur? Essayez celui-ci : Exercice pour un dos musclé et flexible.

Envie d’en savoir plus sur la relation corps/mental? voilà un article qui devrait vous intéresser: Réapprendre à écouter le corps.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Diane coutellier
Diane coutellier
4 années il y a

Les noms des swami de terminent par « ananda  » qui signifie félicité et non « unanda « . Son nom est donc Ramananda. Le plus drôle, c’est que mon nom initiatique est aussi Rama et je serai moi aussi un jour Swami Ramananda Saraswati!

Isabel
Isabel
4 années il y a

Merci. Moutassem pour cette video. Surprenant! Bonne soirée.
Isabel.