Catégories
Bienfaits de la méditation Recherches scientifiques

Les Bienfaits de la Méditation

Dans cet article j’aimerais vous parler des bienfaits de la méditation d’un point de vue scientifique. Car si très longtemps, la méditation a surtout été associée à une dimension spirituelle, depuis quelques décennies – depuis que sa pratique à commencer à s’étendre en occident – la méditation et ses bienfaits ont été scrutés par le regard de la science.

Les bienfaits de la méditation sous le regard de la science

S’il y a une personne qui a beaucoup contribué à la recherche autour de la méditation, c’est bien le professeur Jon Kabat-Zinn qui dès 1979 fonde le Mindfulness-Based Stress Reduction (MBSR) ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience »

Le MBSR est un programme qui combine le Hatha Yoga et la méditation. Il se déroule sur 8 semaines durant lesquelles les personnes apprennent à méditer. Ce programme a été initialement mis en place pour aider les patients des hôpitaux à mieux faire face à la douleur et au stress.

La particularité de ce programme est qu’il a été structuré d’une manière méthodologique pour en étudier l’efficacité. Le MBSR a offert à la méditation un cadre clinique qui a pu facilement être étudié.

Les bienfaits de la méditation sur le stress mais pas seulement

Si initialement la recherche s’est concentrée sur les bienfaits de la méditation sur le stress, les chercheurs ont rapidement constaté que cette pratique améliorait de nombreux domaines de notre santé.

Et c’est ainsi que sur ces dernières années, des études de plus en plus variées ont pu observer l’effet de la méditation sur les nombreuses facettes de notre vie. 477 études scientifiques ont été effectuées sur la méditation (jusqu’à 2013.) Voilà la conclusion des bienfaits de la méditation de quelques-unes de ces études.

Une meilleure capacité de concentration

Lorsque l’on exerce la concentration à travers la méditation, il s’opère un travail de sélectivité : on tend à être réceptif à une seule chose, au détriment d’autres stimuli qui pourraient venir à la surface, y compris les pensées parasites. (1)

Moins de consommation d’énergie

Un corps qui a besoin de moins d’énergie pour fonctionner au quotidien est un corps plus efficace. Tout comme un moteur de voiture en bon état va faire plus de kilomètres (avec la même quantité d’essence) qu’une voiture usée, un corps sain va efficacement gérer les activités du quotidien avec une moindre consommation d’oxygène.

Plusieurs dizaines d’études ont constaté que la méditation diminuait la consommation d’oxygène et la combustion d’énergie par l’organisme. En effet, la fréquence respiratoire, lorsqu’elle diminue, indique que le corps utilise moins d’énergie. Les personnes entraînées en méditation respirent en général à 4 ou 6 cycles par minutes. Ce qui est considérablement moins que les de 12 à 20 cycles par minute généralement observés chez l’adulte. Chez les méditants zen la consommation d’oxygène peut diminuer de plus de 50 %. Cette diminution de la respiration résulte d’un allongement de la période d’expiration.

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que ce ralentissement prend place même en dehors des séances de méditation. La respiration calme et ample devient une habitude. En plus de diminuer notre besoin en énergie, une faible fréquence de respiration diminue l’activation du stress. Lorsque le souffle est calme, le cœur se calme. (2)

Prévient les maladies cardiovasculaires

La recherche nous a montré que la fréquence du cœur d’un méditant baisse, au maximum de 15 battements par minute en moins. Et cette fréquence diminue d’autant plus que la personne est avancée dans sa pratique. Comme pour un sportif entraîné, un pratiquant régulier finit par obtenir un ralentissement permanent du rythme. Cela va se répercuter positivement sur la pression artérielle.

Depuis plus de quarante ans, de nombreuses études ont observé l’effet de la méditation sur la tension artérielle. Voilà les conclusions auxquels ils sont arrivés : méditer diminue la tension. À noter cependant que les résultats varient selon la technique (qi gong, yoga, MBSR…). Dans tous les cas, une pratique régulière permet d’avoir une baisse qui s’inscrit dans la durée. Il faut noter que pour les personnes souffrant de très hautes tensions, il ne faut pas arrêter son traitement médical. De plus, une alimentation saine tout comme l’exercice physique doivent s’intégrer dans un mode de vie pour prévenir l’hypertension. (3)

Bienfaits de la méditation conclusion

Ces études nous montrent à quel point le simple acte de ramener notre attention sur le moment présent peut modifier notre physiologie et renforcer notre santé.

Pratiquer la méditation peut donc nous permettre de diminuer et de prévenir les problèmes de santé, de dissiper l’anxiété, de renforcer notre vitalité et nous permettre de vieillir dans les meilleures conditions.

Dans cette infographie d’Anne du site La fabrique à remèdes, découvrez 8 raisons scientifiquement prouvées de commencer la méditation Aujourd’hui.

Découvrir aussi l’article d’Anne sur la méditation transcendantale.

Note: Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi Méditation Cerveau 

Sources:  1) Delmonte M., « Buddhism and ehaviours modification », Psychological Record, 1981, 3, 331-342 ; 2) Austin J., Zen and the brain, p. 94, The MIT Press, 1998 ; 3) Murphy M., Donovan S. ; « The physical and psychological effects of meditation », Institue of Noetic Sciences, 1996.

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Cedric
Cedric
4 années il y a

Merci Moutassem pour la transmission de votre savoir. J’apprend seul à méditer afin d’ameliorer mon quotidien….donc c’est un beau cadeau de vous connaitres et d’avoir des outils pour avancer sur le chemin de l’existence. Merci!