Catégories
Apprendre à Méditer

Peut-on Apprendre à Méditer Seul ?

Vous êtes nombreux à être attiré par la méditation, car vous ressentez que cela peut vous faire du bien. Vient alors la question « Est-ce que je peux apprendre à méditer seul(e) ? » Car si la méditation est simple dans son principe (observer ce qui est sans jugement), sa mise en pratique nécessite de la persévérance et de la régularité. Peut-on faire face aux difficultés de cette pratique millénaire, seul chez soi, ou doit-on apprendre auprès d’un enseignant ? On va regarder ces deux options de plus près.

Apprendre à méditer seul : La première barrière

Lorsque l’on commence à expérimenter avec la méditation, la principale question que l’on se pose, c’est « est-ce que je médite correctement ? Je ne suis pas sûr de ce que je dois ressentir. » On va se dire « je suis assise, et j’ai, c’est vrai, des moments de calme et de pleine présence, mais j’ai surtout des moments où le bavardage mental accapare toute mon attention. »

« Est-ce que je dois faire quelque chose de différent ? Ou bien, est-ce que je dois persévérer et éventuellement pourrais-je de mieux en mieux observer l’instant présent ? » sont des réflexions partagées par beaucoup d’entre vous.

Dans un quotidien chargé, investir du temps dans une activité sans être sûr de pouvoir progresser peut être rapidement décourageant. À ce stade, vous pensez toujours que la méditation peut vous aider, mais, faute de direction claire, vous mettez en arrêt l’exploration de cet art.

Comment alors faire pour persévérer dans cette pratique qui a le potentiel de grandement améliorer la qualité de votre vie ?

Rejoindre un groupe de méditation

Apprendre la méditation auprès d’un enseignant ou d’un maître offre de nombreux avantages. Votre enseignant pourra vous guider en s’adaptant à vos difficultés. Il pourra répondre à vos questions et vous aider à dépasser vos doutes. De plus, un groupe de méditation offre une structure à votre pratique (horaires fixes, durée de méditation, séances récurrentes) ce qui va aider à établir une routine et à persévérer dans la durée. Apprendre la méditation avec d’autres personnes permet également de se soutenir mutuellement. On s’engage auprès des autres, et cela est bien souvent, plus efficace que de poursuivre son chemin tout seul.

En addition à tous ces bénéfices, méditer auprès de personnes ayant plus d’expérience que nous dans cette pratique va nous faire progresser au-delà des paroles et des actes. En effet, il y a un phénomène miroir qui va faire que l’état de calme et présence de votre enseignant / maître va déteindre sur vous. Ce phénomène est un vaste sujet que je vous présenterais dans un futur article, mais pour résumé simplement, l’état émotionnel/énergétique d’une personne peut affecter celui d’une autre, en positive comme on négative

Nous sommes des éponges

En tant que praticien de santé, je suis amené à rencontrer des personnes dans divers états d’êtres. Je me souviens d’une jeune femme qui passait par un moment difficile dans sa vie. Plus elle me parlait, et plus je ressentais un serrement dans mon plexus solaire avec la sensation de me vider de mon air. J’ai ressenti physiquement son état d’anxiété.

De même, mais à l’opposé du spectre des ressentis, être auprès d’une personne centrée et sereine favorise ces états en nous. J’ai eu l’opportunité d’être en la présence de personnes considérées comme des sages (En France et en Inde), et leur présence a, c’est vrai, créé en moi un vaste sentiment de paix.

Méditer auprès d’une personne qui est plus enracinée dans le présent que nous le sommes, va nous aider à ressentir puis à reconnaître cet état de présence en nous. Cela constitue à mon avis, le principal avantage à méditer auprès d’un enseignant.

Si apprendre à méditer auprès d’un enseignant peut sembler être la meilleure voie à suivre, cela n’est pas toujours possible ou même désirable. En effet, il y a 3 principales raisons qui empêchent de nombreuses personnes à suivre ce chemin.

Les 3 obstacles à rejoindre un groupe de méditation

1. Pas prêt ou désireux de rejoindre un groupe de méditation

Voilà le premier et principal obstacle à rejoindre un groupe de méditation. Beaucoup s’intéressent à la méditation sans pour autant avoir envie de s’investir auprès d’un enseignant, dans une association ou dans un ashram.

 Méditer en groupe offre de nombreux avantages, mais pour beaucoup, c’est une direction qu’ils ne sont pas encore prêts ou désireux de suivre. (photo du Toronto Body Mind)
Méditer en groupe offre de nombreux avantages, mais pour beaucoup, c’est une direction qu’ils ne sont pas encore prêts ou désireux de suivre. (photo du Toronto Body Mind)

Vous êtes nombreux à être plus à l’aise à l’idée d’explorer seul cette pratique. C’est d’ailleurs pourquoi un blog comme celui-ci ou les livres traitant de la méditation sont souvent la première porte d’entrée vers cette pratique.

 2. Quel type de méditation choisir ?

Le second obstacle est la difficulté à choisir un groupe qui nous correspond

Il existe de nombreuses structures d’initiation à la méditation. Il y a des écoles qui enseignent les méthodes traditionnelles issues de l’Orient, tel la méditation Vipassana et Za Zen. Il existe également des structures qui offrent une approche pragmatique de la méditation dépourvue des notions de spiritualité telle MBSR (Mindufulness Based Stress Reduction). Il y a la possibilité de faire des retraites de plusieurs jours, voire même de plusieurs mois dans un ashram. Devant tous ces choix, la personne s’intéressant à la méditation risque d’être intimidée, de ressentir parfois de la méfiance, et elle va préférer attendre d’en apprendre davantage avant de s’investir dans une direction ou une autre.

3. Difficultés logistiques et financières

Enfin, la troisième difficulté à rejoindre un groupe de méditation est logistique et financière. Si les groupes de méditation se développent un peu partout dans le monde, beaucoup de villes (surtout de petites et moyennes tailles) n’offrent pas des cours de méditation. Il devient alors compliqué de suivre un cours régulièrement ci ce dernier nécessite de faire une grande distance en voiture chaque semaine. L’aspect financier peut également être un frein. S’il existe des formations gratuites, la plupart sont payantes, et certaines, tel MBSR nécessite un investissement de plusieurs centaines d’euros.

Ces 3 raisons empêchent beaucoup d’entre vous de rejoindre un groupe de méditation.

Peut-on alors apprendre à méditer sans aide?

Si l’on décide de ne pas aller physiquement suivre des cours de méditation, peut-on tout de même apprendre à méditer ? Selon mon expérience, oui, car apprendre la méditation ce n’est pas apprendre à faire quelque chose de nouveau. C’est redécouvrir ce que vous savez déjà. Vivre l’instant présent est un acte que vous vivez continuellement. Il suffit maintenant d’observer volontairement cette expérience en amenant l’attention sur nos ressentis, sur notre respiration, sur nos pensées.  Donc, il ne s’agit pas de faire quelque chose de différent, mais plutôt de reconnaître ce qui est déjà en nous.

Parfois, la lecture d’un paragraphe dans un livre, une simple discussion, ou la lecture d’un témoignage peuvent suffire à réveiller en nous la conscience du moment présent.

Apprendre à méditer chez soi est possible si l’envie est réellement présente.
Apprendre à méditer chez soi est possible si l’envie est réellement présente.

La seule nécessitée pour faire cette découverte est, semble-t-il, de garder en soi une âme d’explorateur ou d’exploratrice… de vouloir, au fond de soi, évoluer sur son chemin de vie.

Que l’on soit seule chez soi à étudier ou auprès d’un enseignant, la vie semble nous apporter ce dont on a besoin pour progresser.

Pour résumer, « Peut-on apprendre à méditer seule ? » Oui, il est possible de reconnaître l’instant présent si l’on se donne suffisamment d’espace (temps, ouverture d’esprit). En commençant à se familiariser avec l’expérience de la méditation, on développera une plus grande confiance en soi et il sera alors plus facile de rejoindre, si on le désire, un groupe de méditation. On saura en effet choisir avec plus de confiance ce qui va nous correspondre.

Si vous découvrez la méditation et voulez apprendre à pratiquer chez vous, lisez des livres, explorez les articles de ce blog et des autres sites qui portent sur la méditation. Ce que vous lirez finira par résonner en vous et vous permettra de progresser dans votre pratique.

Enfin, vous pouvez également rejoindre l’école Méditer Aujourd’hui.

Avez-vous appris à méditer seul ? Si c’est le cas merci d’enrichir cet article en partageant votre expérience dans la zone commentaire ci-dessous. Comment avez-vous appris ? Quelles ont été les difficultés ? Merci !

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Antoine
6 années il y a

Merci pour ce superbe article. Je pense aussi que l’on peut apprendre à méditer seul mais c’est quand même plus dur que de le faire avec une personne expérimenté. Quand j’ai appris à méditer à l’âge de 15 ans, j’étais seul chez moi, je lisais des livres et j’ai vu que c’était dur d’être seul. Aujourd’hui je médite régulièrement avec un groupe de 250 personnes guidées par un maitre de la méditation, la puissance et le résultat sont carrément impressionnants. Avec mon expérience personnelle je comprends que c’est bien d’apprendre (au moins au début) avec une personne expérimenté en méditation.… Lire la suite »

Louis Blanchard
6 années il y a

Pour ma part, je pense qu’il serait plus préférable d’apprendre à méditer avec une personne plus expérimentée dans le domaine, pour nous apprendre comment procéder, quels sont les éléments à mettre en valeur, combien de temps, dans quelle position…