Catégories
Méditation Introspective Podcast

Les Affirmations, Utiles ou Pas?

Vous avez peut-être essayé les affirmations pour vous sentir mieux ou pour faire face à des challenges.

Ces affirmations sont ces phrases que l’on se répète pour se mettre dans le bon état d’esprit.

Voilà quelques exemples que l’on peut trouver sur les sites de développement personnel:

« La peur n’est qu’une émotion, elle ne peut pas me retenir »

« Aujourd’hui je suis prête à échouer pour réussir »

ou encore

« Je mets ma confiance en mon guide intérieur »

« Mon coeur plein de gratitude est un aimant qui attire plus de tout ce que je peux désirer. »

Si le sens de ces affirmations est en effet intéressant et potentiellement bénéfique, les répéter sans les avoir au préalable validées par vos ressentis ne va généralement pas être utile.

Dans cet épisode du podcast, on va découvrir ce qui fait qu’une affirmation « marche » ou pas.

Écouter « Les Affirmations, Utiles ou Pas? »

Lien mentionnés dans le podcast:

Lire la suite de la retranscription de l’épisode…

L’un des enseignants et auteurs que j’ai suivi et que j’apprécie grandement est le Dr John Demartini. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur la psychologie et la connaissance de soi.

J’ai assisté à plusieurs week-ends de son programme. Et il a parlé régulièrement de l’utilité d’utiliser des affirmations.

L’une des affirmations qu’il utilise depuis qu’il est adolescent et qu’il nous a recommandé d’utiliser est: « I’m a genius and I apply my wisdom » (« Je suis un génie et j’applique ma sagesse »)

Après ce week-end, j’ai commencé à me répéter régulièrement « I’m a genius and I apply my wisdom. » J’ai tenu 2, 3 jours puis j’ai arrêté. Car c’était juste des mots que je répétais, mais qui ne résonnaient pas en moi.

Une affirmation qui n’a pas été comprise et validée par notre système de croyances devient comme une incantation magique: des mots que l’on répète sans en saisir et en ressentir le sens profond, en espérant que par magie ils nous rendent plus confiants, plus heureux et plus prospères.

Pour moi cela n’a pas marché.

Une affirmation qui nous est donnée de l’extérieur ne va généralement pas être d’une grande aide.

Cela ne veut pas pour autant dire que les affirmations sont inutiles ou inefficaces. Elles ont en effet le potentiel de nous garder dans le bon état d’esprit, de nous motiver et nous aider à faire face aux obstacles.

Mais ces affirmations doivent venir de nous. Elles doivent émerger d’une exploration de notre monde intérieur.

Lorsque l’on fait une méditation introspective, c’est-à-dire que l’on se met dans un état de calme et de disponibilité et que l’on commence à regarder de plus près nos pensées, nos croyances, nos contradictions, nos inquiétudes, que l’on creuse pour mieux les comprendre, ce travail d’introspection va amener des prises de conscience que l’on pourra ensuite résumer en une phrase qui deviendra une affirmation.

Lorsque personnellement je fais ce travail de méditation introspective ou que j’accompagne une personne lors d’un RDV individuel, une prise de conscience va émerger. Prise de conscience qui pourra se résumer en quelques mots qui seront ensuite un rappel de cette nouvelle compréhension.

Voilà un exemple concret.

Dans un précédent épisode du podcast intitulé « Persévérer malgré le manque de résultats » j’avais creusé ce qui se cache derrière ce problème et comment faire pour le dépasser.

En essence, voilà ce que cela avait donné: la première question c’est pourquoi c’est difficile de persévérer si l’on n’a pas de résultat rapides.

Parce qu’enfant, on apprend qu’il suffit de faire pour être récompensé. On fait le travail demandé et on reçoit un bon point.

Adulte, on entretient cela d’une manière plus ou moins consciente. On se dit « Si je fais l’effort, je dois être récompensé. »

Si l’on creuse cette croyance « si je fais l’effort je dois être récompensée » on peut voir que cela ne marche pas comme ça.

C’est comme si une personne souhaite acheter un objet pour 20€ alors qu’il coute 200€, et qui se dit « parce que j’ai donné 20€ je dois le recevoir ».

Cela ne marche pas comme ça. Pourtant on fait la même chose. On est prêt à donner tant pour recevoir ce que l’on souhaite et lorsque ce n’est pas suffisant, on est surpris de ne pas recevoir le prix de nos efforts.

Par exemple: faire 30 minutes de sport par jour pendant 5 jours et s’attendre à voir des résultats sur sa perte de poids.

La prise de conscience dans cet exemple c’est que l’on reçoit proportionnellement à ce que l’on donne et non pas proportionnellement à ce que l’on désire.

Je comprends alors que je dois peut être donner plus, mieux et peut être plus longtemps pour recevoir ce que je souhaite. Donner ça peut être du temps à la gym; de la concentration au travail, de l’attention à une personne, etc.

Et pour persévérer mon focus doit non pas être le désir du résultat, mais plutôt l’envie de m’améliorer dans ma capacité de donner, car cela va augmenter mes chances de recevoir.

Cette méditation introspective sur le « problème » « j’ai du mal à persévérer » à amener 2 prises de conscience qui peuvent se résumer par:

Ce que je reçois est proportionnel à ce que je donne

et

j’ai aujourd’hui l’opportunité de m’améliorer dans cette action et de me rapprocher de ce que je souhaite vraiment;

Ces 2 prises de conscience deviennent 2 affirmations qui vont être d’une grande utilité.

Car la prochaine fois que le matin je me lève un peu fatigué et peu motivé, et que je me demande si faire un nouveau podcast est vraiment nécessaire… que je me demande si c’est vraiment efficace pour développer mon activité. Je n’aurais pas besoin de tout remettre en question et de creuser à nouveau le sujet de l’utilité de cet effort.

Il me suffira de me dire

« Ce que je reçois est proportionnel à ce que je donne »

Je peux dormir plus ou bien travailler sur ce qui me tient à coeur et avancer dans les projets.

À cela j’ajoute

«Moutassem, tu as l’opportunité de continuer à t’améliorer et tu sais que c’est le meilleur moyen de recevoir ce que tu souhaites vraiment.»

Ces 2 affirmations sont des raccourcies qui lient le problème à ma solution. Elles permettent de délier rapidement et efficacement une situation de blocage.

Utiliser les affirmations de la sorte est efficace et bénéfique.

La prochaine fois que vous aurez une prise de conscience, que vous comprenez mieux un de vos comportements, essayez de mettre cela en une phrase simple à retenir.

Cette phrase pourra devenir l’une de vos affirmations.

On peut avoir des affirmations pour le travail, la santé, le rapport aux autres.

Ce sont des concentrés de connaissance et d’expérience qui ne viennent pas de l’extérieur, mais de votre sagesse intérieure.

Ce que l’on a vu dans cet épisode,

les affirmations pour êtres efficaces doivent venir de notre monde intérieur

Elles sont un moyen simple et efficace de retrouver le bon état d’esprit.


Cliquez ici pour calmer le mental en moins de 10 minutes >> 

Rejoignez +10,000 ayant adopté la méthode expire 10 (Gratuit) 

“Merci pour la séance de méditation qui m’a fait beaucoup de bien, j’ai peut être enfin pris conscience de vivre au présent, encore merci” Karine


Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires