Catégories
Podcast

Aimez-Vous Votre Vie?

« J’aime, j’aime la vie… même si c’est une folie »

Il y a quelques jours de ça j’ai entendu cette chanson des années 80 à la radio. C’était Sandra Kim, une jeune belge qui l’a chanté et qui a gagné avec l’Eurovision en 1986.

J’ai reconnu cette chanson, car elle avait fait parler d’elle. Les commentateurs disaient « ah, c’est bien cet optimisme, cet amour de la vie! » Et moi âgé de 13 ans, cela me surprenait que les adultes s’émeuvent pour si peu. Pour moi, c’était évident qu’on puisse aimer la vie. Il n’y avait rien d’exceptionnel à dire son amour de la vie, car je croyais que tout le monde partageait ce point de vue.

Trois décennies plus tard, je comprends mieux maintenant pourquoi l’on peut être touché par une personne affirmant haut et fort qu’elle aime la vie. Car, pour beaucoup, l’entrain pour la vie de la jeunesse laisse place à un sentiment de résignation. Une fois adulte, on semble perdre peu à peu la joie de vivre. La plupart du temps, on subit la vie ne ressentant plus l’enthousiasme de nos premières années.

Aimez-vous votre vie aujourd’hui?

On va découvrir dans cet épisode pourquoi c’est utile de répondre honnêtement à cette question.

Écouter Aimez-Vous Votre Vie?

Notes et Réf: Photo illustration Anafir; J’aime la vie, Sabine Kim. 

Cliquez sur l'image pour découvrir l'exercice 

Par Moutassem

Bonjour et bienvenue! J’anime ce blog pour vous donner l’envie et les outils pour explorer le fascinant monde de la méditation. Je vous invite, dès maintenant, à suivre avec moi une méditation guidée qui vous plongera dans le moment présent >>

4 réponses sur « Aimez-Vous Votre Vie? »

Article très interessant Moutassem, merci! Ce nest vraiment pas facile de penser à rester authentique lorsque l’on se perd dans le quotidien…

Avec plaisir Cindy,
Je crois que c’est comme pour tout, on commence à le faire dans notre zone de confort puis on élargit petit à petit à la sphère sociale.

Bonjour,

N’y a-t-il pas des cas où il faut mieux éviter de se livrer trop vite à l’autre? Surtout quand on ne connait pas la personne. Je pense au risque de tomber sur des manipulateurs ou personnes mal intentionnées qui existent elles aussi.

C’est une préoccupation légitime de ne pas vouloir s’exposer à des manipulateurs. Cependant, je crois qu’on se fait plus facilement manipulé lorsque l’on agit en réaction à l’autre plutôt qu’en prenant appui en soi même. Lorsque l’on est clair avec soi même, on est bien moins vulnérable face aux autres. Merci Bertrand pour votre question.

Les commentaires sont fermés.